Les Verts ne font pas liste commune avec le PS

js, ats

5.12.2020 - 18:39

Nessuna sorpresa riguardo alle indicazioni di voto.
Les Verts neuchâtelois, qui ont le vent en poupe dans le canton, partiront seuls à l'élection du futur Conseil d'Etat.
Source :  KEYSTONE/URS FLUEELER

Les Verts neuchâtelois, qui ont le vent en poupe dans le canton, partiront seuls à l'élection du futur Conseil d'Etat. Ils proposeront un unique candidat le 18 avril 2021.

Les Verts, réunis samedi en assemblée générale par visioconférence, ont accepté largement la position du comité cantonal qui lui proposait de renoncer à toute liste commune au premier tour. Les plus de 70 membres et sympathisants qui ont participé ont désigné Roby Tschopp comme unique candidat au Conseil d'Etat, écrit le parti dans un communiqué.

Devant la difficulté de rassembler l’ensemble de la gauche pour l’élection au Conseil d’Etat, les Verts ont décidé de partir seuls, comme ils l’ont fait à de nombreuses reprises. Ils favoriseront par contre une liste commune au second tour après l’élection du Grand Conseil.

Roby Tschopp était opposé au député Jean-Jacques Aubert. En plus d'une expérience de neuf ans au Grand Conseil, M.Tschopp a siégé durant trois ans comme conseiller communal professionnel à Val-de-Ruz et il a été 12 ans durant le directeur d'Actares, l'actionnariat pour une économie durable.

Non au PS

Comme les conseillers d'Etat socialistes Monika Maire-Hefti et Jean-Nat Karakash ne se représentent pas pour un nouveau mandat, le PS voulait faire liste commune avec les Verts. En présentant trois candidats et en mettant aussi deux Verts sur leur liste.

Le conseiller d'Etat socialiste sortant, Laurent Kurth, est partant pour un nouveau mandat. La présidente cantonale du PSN Florence Nater a déclaré être candidate à la candidature. Elle va se retirer de la présidence du parti. A droite, les deux conseillers d'Etat PLR Laurent Favre et Alain Ribaux sollicitent un nouveau mandat.

Le Parti écologiste, qui a notamment pris le siège socialiste au Conseil des Etats en octobre 2019 avec l'élection de Céline Vara et un des deux sièges socialistes au Conseil communal de La Chaux-de-Fonds le 25 octobre, est une force politique de plus en plus importante dans le canton de Neuchâtel. Il représente désormais quelque 20% de l'électorat.

Nouvelle présidente

Les Verts ont aussi entériné samedi l'élection de Christine Ammann Tschopp à la présidence cantonale du parti. La députée suppléante au Grand Conseil, âgée de 51 ans, remplace Patrick Herrmann, qui vient d'être élu au Conseil communal de La Chaux-de-Fonds. Comme Christine Ammann Tschopp était seule candidate pour ce poste, son nom avait déjà été dévoilé jeudi.

L'assemblée a également approuvé à une forte majorité une proposition des Jeunes Verts visant à favoriser la relève. Les députés du parti ne pourront pas réaliser plus de quatre législatures successives.

Retour à la page d'accueil

js, ats