Lausanne BDFIL ouvre ses portes pour une 17e édition renouvelée

gsi, ats

1.5.2023 - 14:44

C'est parti pour BDFIL, nouvelle version. Entièrement repensé, le festival lausannois de bande dessinée a ouvert ses portes lundi aux écoliers, en attendant de recevoir le grand public et ses principales têtes d'affiche, comme Pénélope Bagieu et Willy Lambil.

BDFIL a ouvert lundi aux écoles, avant de recevoir le grand public dès mercredi.
BDFIL a ouvert lundi aux écoles, avant de recevoir le grand public dès mercredi.
ATS

1.5.2023 - 14:44

Pour sa 17e édition, BDFIL a fait sa révolution avec de nouvelles dates (en mai plutôt qu'en septembre), de nouveaux sites dans le secteur de la gare (au lieu de la Riponne) et une durée étendue (deux semaines plutôt qu'une). «On reste toutefois fidèle à la tradition en donnant la primeur aux enfants, même si l'on en accueille trois fois plus que d'habitude», a indiqué lundi la co-directrice du festival, Léonore Porchet, interrogée par Keystone-ATS.

En poste depuis septembre avec sa collègue Gaëlle Kovaliv, la conseillère nationale a relevé que BDFIL se voulait «plus ouvert» en invitant davantage de classes, mais également un public dit empêché (handicaps, migrations). Le grand public pourra ensuite découvrir les expositions dès mercredi midi. Suivront «deux week-ends de fête», le premier dédié à la BD suisse et le second à l'international.

Pénélope Bagieu en vedette

Ce «bouquet final» sera notamment marqué par la venue de Pénélope Bagieu, a souligné Léonore Porchet. Et de rappeler que BDFIL proposait la première rétrospective complète de la Française, auteure notamment de «Culottées», de la série «Joséphine» ou du recueil autobiographique «Les Strates».

«Pénélope Bagieu, c'est d'abord un choix de fans, de deux amoureuses de la BD. Gaëlle Kovaliv et moi-même avons grandi avec ses livres», a relevé Léonore Porchet. Selon elle, Pénélope Bagieu a notamment la particularité d'être une artiste «à la fois très populaire et très pointue», qui vend de nombreux livres tout en recevant des prix prestigieux.

Plus de 100 artistes

Parmi les autres stars de la BD qui se déplaceront à Lausanne figure Willy Lambil, dessinateur des «Tuniques bleues» depuis 1972. Il sera présent avec le nouveau scénariste de la série, Kris. Autre BD à succès, «Blake et Mortimer» sera de la partie avec deux de ses dessinateurs, Etienne Schréder et Christian Cailleaux.

Guillaume Long ("A boire et à manger") et Florence Dupré la Tour ("Pucelle") sont également présents au casting de cette édition, qui accueillera plus de 100 artistes. Côté suisse, Cosey, Fanny Vaucher, Frederik Peeters et Léonie Bischoff sont notamment annoncés.

Lutte pour la démocratie

Pays hôte, Taïwan sera représentée par six artistes: Jian-Xin Zhou, Li-Chin Lin, Lung-Chieh Li, Pao-Yen Ding, Sean Chuang et Zuo Hsuan. «Taïwan a une riche culture de la BD qui lui est propre», a indiqué Léonore Porchet.

La présence de ces auteurs montre aussi en quoi la BD permet de lutter pour la démocratie, alors que Taïwan se trouve sous la menace chinoise. «Ces artistes portent la voix de celles et ceux qui vivent dans cette île démocratique et souhaitent conserver leur liberté», a ajouté la politicienne.

Sur l'ensemble du festival, plus de 50 rencontres et événements sont programmés, entre performances dessinées, workshops, visites guidées, conférences, émissions radio en direct, duels graphiques et autres lectures. Des projections de films et de courts-métrages sont aussi prévues.

gsi, ats