Bluefactory: «Un enjeu important» pour le canton de Fribourg

js, ats

26.4.2021 - 10:02

js, ats

26.4.2021 - 10:02

Le Conseil d'Etat fribourgeois veut convaincre la population de voter en faveur de l'augmentation de capital de la société Bluefactory le 13 juin. Pour le gouvernement, il s'agit d'un «investissement judicieux, durable et responsable».

Près de 800 emplois sont attendus en 2025 sur le site de Bluefactory (archives).
ATS

Soutenir l'augmentation de capital de Bluefactory «permettra la poursuite du développement de ce quartier de vie et d’innovation si important pour le futur du canton, de son économie et de ses emplois», a indiqué lundi le Conseil d'Etat. La hausse de capital demandée est de 50 millions de francs, dont 25 millions à charge du canton, l'autre partie injectée par la Ville de Fribourg.

Dans le contexte de crise économique liée à la pandémie, le Conseil d'Etat a aussi relevé que les investissements planifiés pour les trois prochaines années constituent «une mesure de relance de plus de 50 millions de francs qui va occasionner des retombées positives importantes pour l’économie locale et régionale».

En tout, ce sont près de 800 emplois qui sont attendus en 2025 à Bluefactory. Ce nombre pourrait culminer à 2500 à l’horizon 2040, une fois toutes les phases de développement du site réalisées.

La société Bluefactory Fribourg-Freiburg SA (BFF SA) a déjà investi quelque 20 millions de francs au travers de crédits hypothécaires pour réhabiliter ou aménager les infrastructures disponibles et accueillir des entreprises sur l'ancien site de Cardinal. «Et ceci malgré toutes les contraintes liées à plusieurs bâtiments protégés du site», a noté le gouvernement.

Quartier unique en son genre

Aujourd’hui, le quartier abrite déjà 55 sociétés ou associations, dans lesquelles travaillent 340 personnes. Il accueille des centres de compétence qui collaborent avec des entreprises fribourgeoises. «L’attractivité du site n’est d’ailleurs plus à démontrer puisqu’il doit, faute de place, refuser des entreprises locataires depuis plusieurs années», a expliqué le Conseil d'Etat.

BFF SA a pour mandat de promouvoir, développer, construire, exploiter et gérer le quartier de vie (avec restaurants et logements) et d’innovation Bluefactory, qui s’étend sur 53’0000 m2 au coeur de la capitale cantonale.

Le 12 février, le Grand Conseil fribourgeois a accepté à une forte majorité l'augmentation de capital de Bluefactory, dont 25 millions de francs à charge du canton. Un groupe de 28 députés, emmené par l'UDC hostile à ce décret, a déposé début mars une demande de référendum parlementaire. La population fribourgeoise est donc invitée à trancher.

js, ats