Conflit du travail à la patinoire de Malley: Unia hausse le ton

ATS

10.6.2020 - 11:55

Le nouveau complexe comprend notamment une grande patinoire (archives).
Source: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Le syndicat Unia va saisir l'Office cantonal de conciliation concernant le conflit du travail à la Vaudoise Aréna. Il reproche au Centre sportif de Malley (CSM SA), qui gère l'infrastructure sportive, de refuser «un dialogue constructif».

Unia dénonce le «comportement déplorable» de l'employeur depuis le début du conflit. «Il n'a à ce jour pris aucune mesure pour préserver la santé des salariés et réparer le tort subi», écrit-il mercredi dans un communiqué.

Le syndicat demande notamment au conseil d'administration de libérer les employés lésés de leur obligation de travailler jusqu'à la fin du conflit. L'objectif est de ne pas obliger des salariés en arrêt maladie depuis six mois à retourner au travail et à côtoyer les personnes qu'ils ont dénoncées sans qu'aucune mesure n'ait été prise.

Unia souhaite en outre recevoir une copie du rapport d'audit, apparemment rendu début mai. A la demande du canton, le conseil d'administration avait commandé en début d'année un audit externe pour établir les faits et les responsabilités dans cette affaire.

Les employés se plaignent d'une forte surcharge de travail et du non respect de certaines dispositions de la loi sur le travail lors de la construction de la nouvelle patinoire. Celle-ci devait à tout prix être prête pour les JOJ de la Jeunesse, en janvier dernier.

Retour à la page d'accueil

ATS