De jeunes créateurs récompensés par la Ville de Genève

ATS

17.9.2020 - 18:36

La Ville de Genève a décerné jeudi soir ses bourses destinées aux artistes dans le domaine de l'art contemporain (image prétexte).
Source: KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

La Ville de Genève a décerné jeudi deux bourses dotées de 10'000 francs chacune pour soutenir la jeune création contemporaine. Sébastian Gross et Laurence Rasti se partagent la bourse dédiée aux arts appliqués alors que Nicolas Cilins décroche celle des arts plastiques.

Sébastian Gross a été récompensé par la bourse Berthoud, Lissignol-Chevalier et Galland pour son projet sur les inégalités entre l'Afrique et l'Occident à la lumière du phénomène du «broutage», soit des arnaques en ligne. Le jury a apprécié la qualité de ses films.

L'artiste partage la bourse avec Laurence Rasti, qui a été primée pour son travail photographique sur le combat de deux femmes dont le corps se transforme. Le jury a aussi aimé la pertinence de l'installation de Nicolas Cilins, un créateur qui utilise les arts plastiques, la vidéo et la performance pour dénoncer des situations géopolitiques sensibles.

Ces trois lauréats ont été sélectionnés parmi douze nominés. Leur travail est à découvrir dans une exposition commune à voir jusqu'au 13 octobre au Centre d'Art contemporain de Genève.

La Ville a aussi décerné trois autres bourses. Celle pour un projet photographique à caractère documentaire (25'000 francs) revient à Nicolas Crispini pour son travail sur le bombardement d'Hiroshima. Le Théâtre de l'Usine décroche la bourse pour un projet de médiation en art contemporain (15'000 francs) alors que Thomas Perrodin, sérigraphe très actif sur la scène culturelle alternative, obtient la bourse pour artistes de plus de 35 ans (35'000 francs).

Retour à la page d'accueil