De meilleures conditions scolaires pour les jeunes talents

ATS

5.11.2019 - 13:19

A Genève, un nouveau dispositif sport-art-études sera mis en place dès la rentrée 2020, afin de permettre à de jeunes talents de mener de front avec succès deux parcours, l'un à l'école, l'autre dans leur discipline sportive ou artistique. Les adaptations les plus spectaculaires sont au niveau du cycle d'orientation.

Chaque cycle aura des classes spécifiques qui regrouperont les jeunes talents, toutes sections confondues. Ces élèves bénéficieront d'un horaire allégé et seront libérés de l'école quatre après-midi sur cinq, le lundi étant la seule journée pleine de la semaine, a expliqué mardi la conseillère d'Etat Anne Emery-Torracinta.

La responsable du Département de l'instruction publique (DIP) a toutefois souligné qu'il n'était aucunement question de créer «une école au rabais» pour ces jeunes. Les talents seront dispensés de certaines heures, comme la gymnastique, et devront faire une croix sur certains cours proposés «en profil», comme le latin.

Des petites classes

Les classes spécifiques du cycle seront limitées à 16 élèves au maximum. Cet effectif réduit par rapport à une classe normale doit permettre d'aller plus vite dans les apprentissages. Les jeunes talents auront ainsi 25-26 heures d'école par semaine, au lieu de 33.

Pour les élèves de l'école primaire pratiquant intensivement une discipline sportive ou artistique, seules des mesures individuelles sont prévues. Ces enfants ne pourront toutefois bénéficier que d'un allégement de quatre périodes scolaires au maximum. Au niveau de l'enseignement secondaire, deux solutions sont envisageables.

Soit, comme au cycle, ces élèves du post-obligatoire rejoindront un campus sport-art-études, avec classes spécifiques, au Collège et à l'écoles de culture générale (ECG) Madame de Staël et à l'école de commerce Nicolas-Bouvier, soit ils auront droit à des mesures individuelles dans le collège et école de commerce André-Chavanne et aux ECG Henry-Dunant et Jean-Piaget.

Libérer du temps

L'actuel régime sport-art-études ne libère pas les élèves les après-midi. Le nouveau régime permettra à ces jeunes, qui sont souvent occupés 50 heures par semaine par l'école et leur discipline sportive ou artistique, d'avoir plus de temps. Il s'agit d'une reconnaissance du double parcours, a indiqué Mme Emery-Torracinta.

Le dispositif sport-art-études, qui a été mis en place en 2011, concerne aujourd'hui environ 550 élèves et 42 disciplines sportives et artistiques. Les sports d'équipe, comme le football et le hockey sur glace, constituent une part importante des effectifs. Du côté artistique, la musique et la danse ont presque le même poids.

Retour à la page d'accueil

ATS