Des étudiants ne veulent pas de quotas à l'EPFL

4.10.2018 - 17:53, ATS

L'Association générale des étudiants de l'EPFL (AGEPoly) ne veut pas entendre parler de quotas d'étudiants étrangers dans leur établissement. Elle y voit une "solution à court terme à la fois inefficace et néfaste".

L'association a réagi jeudi à une interpellation UDC au Grand Conseil visant à limiter le nombre d'étudiants étrangers. Elle souligne que 67% d'entre eux restent travailler en Suisse répondant à un besoin réel et urgent de spécialistes "et créant de la richesse pour le pays".

l'AGEPoly est soutenue dans sa démarche par l'Union des étudiants de Suisse qui estime que l'introduction de quotas porte atteinte au droit d'accès aux études pour toutes et tous.

Dans son texte déposé mardi au plénum, le député Thierry Dubois déplore que plus de 40% des étudiants proviennent de filières étrangères. Une diversité qui ne permet plus d'offrir de bonnes conditions d'étude, selon lui.

Retour à la page d'accueil

Plus d'articles