Douze avant-premières en compétition à Ciné-Festival

ATS

26.10.2019 - 09:34

Le film de Nicolas Bedos, «La Belle Epoque», ouvrira la 22e édition de Ciné-Festival (archives).
Source: KEYSTONE/EPA ANSA/ETTORE FERRARI

Ciné-Festival déroule sa 22e édition à partir de mardi prochain dans la région lausannoise. Une vingtaine d'avant-premières, dont douze en compétition, sont programmées jusqu'au dimanche 3 novembre.

Le festival sera officiellement ouvert mercredi dans la salle Cinétoile à Prilly-Malley avec la projection de «La Belle Epoque», un film réalisé par Nicolas Bedos avec Daniel Auteuil et Guillaume Canet en têtes d'affiche.

Les douze films en compétition seront dévoilés entre vendredi et dimanche. Le meilleur d'entre eux sera récompensé par le «Prix de la meilleure des avant-premières», décerné par le public et un jury de jeunes cinéphiles.

Parmi ces films figurent «Notre Dame», une comédie de et avec Valérie Donzelli, tournée avant l'incendie de la cathédrale ou encore «Gloria Mundi» de Robert Guédiguian, qui raconte l'histoire d'un homme qui sort de prison et retrouve les siens à Marseille. Les longs-métrages étrangers ne sont pas oubliés, dont «The Lighthouse», oeuvre en noir-blanc sur deux gardiens de phares – interprétés par Willem Dafoe et Robert Pattinson – à la fin du 19e siècle.

Masterclass

Plusieurs autres rendez-vous sont programmés durant la semaine: une masterclass avec le réalisateur et acteur français Jean-François Stévenin, la projection des films de diplôme de l'Ecole cantonale d'art de Lausanne (ECAL), une soirée spéciale «Zombieland» ou encore une projection dédiée aux enfants. En clôture, c'est une autre avant-première, «Les Misérables» de Ladj Ly, qui sera montrée.

Le centre névralgique du festival se trouve à Cinétoile à Prilly, mais plusieurs événements sont également organisés dans la salle du Capitole à Lausanne, au D!Club ou sur le site de l'ECAL.

«Ciné-Festival doit donner envie à chaque spectateur de vivre l'émotion grand format de la salle de cinéma, qui seule permet de s'immerger dans le film et susciter des émotions fortes comme nulle par ailleurs», écrivent les organisateurs dans un communiqué, faisant référence à la baisse de la fréquentation dans les salles obscures.

https://www.cine-festival.ch/

Retour à la page d'accueil

ATS