Canton de Fribourg L'ancien préfet de la Sarine Carl-Alex Ridoré pas élu juge cantonal

lp, ats

27.6.2023 - 18:03

L’ancien préfet socialiste de la Sarine Carl-Alex Ridoré a échoué mardi devant le Grand Conseil fribourgeois à se faire élire à un poste de juge cantonal à 70%. L'élection, qui opposait quatre candidats principaux, s'est jouée au 5e tour en faveur de Vanessa Thalmann.

L'ancien préfet de la Sarine Carl-Alex Ridoré n'a pas réussi à séduire les députés avec sa candidature, malgré le soutien du Conseil de la magistrature (archives).
L'ancien préfet de la Sarine Carl-Alex Ridoré n'a pas réussi à séduire les députés avec sa candidature, malgré le soutien du Conseil de la magistrature (archives).
ATS

27.6.2023 - 18:03

Le suspense a tenu à la situation initiale selon laquelle l'ex-préfet âgé de 51 ans, qui n'est plus en poste depuis un an et demi, faisait l'objet de recommandations opposées. En effet, il bénéficiait en premier lieu du soutien du Conseil de la magistrature qui lui donnait la priorité sur les six candidats en lice.

En revanche, la Commission de justice du Grand Conseil lui avait préféré la candidature de la verte Vanessa Thalmann, qui fonctionne aujourd'hui comme greffière-rapporteure auprès du Tribunal cantonal. Une situation décrite comme plutôt rare par les observateurs de la vie politique fribourgeoise.

Préavis pas opposés

Habituellement, les membres de la commission présidée par le député centriste Bertrand Morel fondent leur recommandation sur le préavis du Conseil de la magistrature. Selon lui, cité il y a quelques jours dans les colonnes de La Liberté, «les deux préavis ne s’opposent pas fondamentalement, puisque les candidats sont relativement proches».

«Chaque membre de la Commission de justice a pu exprimer son avis en le motivant notamment par les connaissances qu’il avait des compétences et de la personnalité de chacun», a-t-il expliqué encore dans le quotidien fribourgeois. «L’expérience Carl-Alex Ridoré à la préfecture, entre 2008 et 2021, peut avoir influencé la décision.»

Au final mardi, au terme d'une élection qui a duré tout l'après-midi, l'ancien préfet de la Sarine et candidat malheureux à la succession de Christian Levrat au Conseil des Etats en septembre 2021 s'est retrouvé éliminé après le 3e tour, où il n'a obtenu que trois voix, après 19 et 18 voix aux tours précédents respectivement.

Echec dans le Jura

Le dénouement a causé la déception du député PS Pierre Mauron. «Je trouverais dommage que Carl-Alex Ridoré ne soit pas élu, parce que c’est de loin le meilleur candidat», avait-il noté avant le scrutin, aussi dans La Liberté. Evoquant la rente touchée par l’ex-préfet, parti sur l'échec du Grand Fribourg, il avait indiqué que cela aurait fait un juge «gratuit» pour le canton.

Mercredi dernier, Carl-Alex Ridoré avait déjà échoué à se faire élire à un poste de juge suppléant au Tribunal cantonal jurassien. Il avait été éliminé à l'issue du 3e tour de scrutin lors de l'élection des magistrats par le Parlement. Alors que la majorité absolue était fixée à 29 voix, l'ex-préfet n'en a recueilli qu'une.

N'ayant pas obtenu au moins un dixième des bulletins valables comme l'exige le règlement du Parlement, il avait été éliminé de la course aux deux postes à repourvoir de juges suppléants. La candidature de Carl-Alex Ridoré avait été proposée par le Conseil de surveillance de la magistrature du canton du Jura.

lp, ats