Lausanne: nouvelles possibilités pour voter le Budget participatif

noci1, ats

18.10.2021 - 11:00

Les Lausannois recevront un bulletin de vote affranchi dans leur boîte aux lettres, dans le cadre de la troisième édition du Budget participatif de la Ville. Sur 23 projets déposés, 15 ont été jugés faisables. Au tour désormais de la population de se prononcer sur les meilleures initiatives.

noci1, ats

18.10.2021 - 11:00

La troisième édition du Budget participatif ouvre ses votations du 18 octobre au 26 novembre, sous forme électronique, par voie postale ou directement dans des urnes (archives).
ATS

Au total, trois nouveautés viennent accompagner le Budget participatif 2021. En plus du vote par correspondance, les habitants pourront se prononcer de manière électronique sur la nouvelle plateforme participative de la Ville. Les dessous de chaque projet y seront également détaillés, précisent les autorités lausannoises dans un communiqué diffusé lundi.

Autre apport original: chaque porteur de projet recevra un kit de communication personnalisable. Des flyers, affiches et visuels à diffuser sur les réseaux sociaux seront à leur disposition. L'objectif est d'améliorer la visibilité des projets et la votation auprès des citoyens. Les 15 projets qui seront soumis à l'avis de la population concernent principalement la cohésion sociale et le développement durable.

175'000 francs à disposition

Les votes se dérouleront pendant près d'un mois et demi, à partir de lundi et jusqu'au 26 novembre. Les lauréats, quant à eux, seront dévoilés le 18 décembre, en marge de Bô Noël.

Ils recevront une subvention allant de 6500 à 20'000 francs, se partageant ainsi les 175'000 francs disponibles cette année (contre 150'000 en 2020). Pour rappel, la population pouvait faire part de ses idées de février à septembre. Une analyse de faisabilité s'était ensuite déroulée.

Lausanne, figure pionnière

La première édition du Budget participatif avait été lancée par la Ville de Lausanne en 2019. Contrairement à d'autres villes, les projets bénéficient de leur propre financement, et sont réalisés par les initiateurs eux-mêmes.

«Le Budget participatif lausannois a clairement montré une forme originale 'd'empowerment' (autonomisation) de la population et inspire de nombreuses autres villes», poursuit le communiqué. Zurich, Lugano, Bellinzone ou encore Grenoble (F) ont déjà témoigné de leur intérêt. Une évaluation globale de ces projets est actuellement en cours de réalisation à l'Université de Zurich.

noci1, ats