Le festival international des marionnettes débute ce jeudi

js, ats

28.10.2021 - 10:54

Le 19e Festival international des marionnettes commence ce jeudi et aura lieu jusqu'à dimanche à Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds. Les organisateurs ont choisi de faire une édition réduite en vue notamment de la préparation du 20e anniversaire en 2022. Six spectacles figurent au programme.

js, ats

28.10.2021 - 10:54

Les marionnettes du spectacle
Les marionnettes sont un «art inventif, parfois si traditionnel et profond en ce sens alors tellement contemporain, déjanté, combinant les techniques les plus insolites», décrivent les organisateurs. (image d'illustration)
KEYSTONE

Les organisateurs proposent cette année un festival hors-série pour soutenir les artistes et pour repositionner l'événement en l'organisant désormais les années paires, afin de ne pas entrer en concurrence avec les festivals des pays voisins. En version normale, la manifestation se tient sur dix jours et propose une trentaine de spectacles, de compagnies venant des quatre coins du monde.

Les marionnettes sont un «art inventif, parfois si traditionnel et profond en ce sens alors tellement contemporain, déjanté, combinant les techniques les plus insolites», peut-on lire sur le site. Les spectacles proposés lors du festival ne s'adressent pas spécifiquement aux enfants.

«Nous souhaitons lutter contre cette vision qui enferme l'art des marionnettes uniquement pour les enfants», explique Corinne Grandjean, directrice de l'événement. Le seul, qui leur est véritablement proposé, est «Comme sur des roulettes» du Théatre des marionnettes de Genève.

En première suisse

Le festival co-produit deux spectacles sur les six proposés cette année. Le premier, avec la compagnie belge Gare centrale, se nomme «Il n'y a rien dans ma vie qui montre que je suis moche intérieurement» et raconte un fait divers au travers de l'histoire d'une femme retrouvée étendue dans sa cuisine. La seconde co-production, avec la compagnie nantaise Les Maladroits, se nomme «Joueurs» et traite de la guerre dans un univers d'atelier et d'outils.

Les autres spectacles sont «Appel d'air» d'une compagnie française, «Ubu» en provenance des Pays-Bas et «Noose» en première suisse du Merlin Puppet Theatre de Berlin.

Né en 1985, à l'initiative du Theâtre de la Poudrière à Neuchâtel, le festival a «toujours cherché à favoriser une collaboration entre les théâtres et centres culturels du canton de Neuchâtel et à défendre une programmation exigeante. Au fil des éditions, il est devenu incontournable dans le milieu professionnel», peut-on lire sur le site.

js, ats