Le personnel du GTG contre un changement de statut

ATS

10.10.2017 - 20:12

Genève

Une septantaine d'employés de la Ville de Genève s'est rassemblée mardi soir devant l'Opéra des Nations pour s'opposer au projet de nouvelle gouvernance du Grand Théâtre de Genève (GTG). Ils ont dénoncé le fait que la Ville et le canton écartent toute négociation.

"Ce rassemblement est un premier pas si nous n'obtenons pas de réponse dans les jours à venir", a déclaré Valérie Buchs, du Syndicat interprofessionnel des travailleurs (SIT). Les syndicats rappellent que le statut du personnel repose sur la négociation et le partenariat social, grands absents de la conduite du projet d'externaliser le personnel du GTG, selon eux.

Aujourd'hui, le personnel du Grand Théâtre est employé par la Ville de Genève. Le projet de nouvelle gouvernance le transférerait vers la Fondation du GTG. Le passage à un statut de droit privé aurait pour conséquence de rendre impossible le maintien des caisses de retraite actuelles et de mettre en danger les mécanismes salariaux. Les 300 personnes concernées verraient leurs conditions de travail détériorées.

Ce projet s'inscrit dans le cadre de la répartition des tâches entre les communes et le canton voulue par la nouvelle Constitution genevoise et visant à supprimer les doublons. Dans le cas du GTG, les discussions portent sur un transfert de l'institution de la Ville au canton. Un projet de loi doit être déposé à la fin de l'année. La Bibliothèque de Genève pourrait connaître le même sort.

Retour à la page d'accueil

ATS