NIFFF: une 20e édition modulable et en partie en ligne

js, ats

4.5.2021 - 10:56

js, ats

4.5.2021 - 10:56

Le Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel (NIFFF) vivra sa 20e édition du 2 au 10 juillet de manière modulable. Une partie de la programmation sera proposée en ligne et une autre aura lieu dans les lieux phares de la manifestation à Neuchâtel.

Une vue du logo lors de la conference de presse du Neuchatel International Fantastic Film Festival, NIFFF, ce jeudi 15 juin 2017 a Neuchatel. L'ouverture de la 17eme edition du NIFFF se fera le 30 juin prochain. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)
L'an dernier, le NIFFF avait dû annuler son édition physique et s'était tenu uniquement en ligne.
KEYSTONE

«Cette proposition modulable permettra au plus grand nombre de profiter des festivités avec l’espoir de célébrer cette édition anniversaire de la manière la plus physique possible», a indiqué mardi le NIFFF. «Cette édition hybride s’accommodera des restrictions et permettra la tenue de ses compétitions principales», a-t-il ajouté.

Le festival s’articulera autour d’un volet physique avec un Open Air (Place des Halles), des salles de projections, l’exposition et une programmation immersive au Muséum d’Histoire Naturelle de Neuchâtel, ainsi que d’un volet numérique qui proposera une partie de la programmation. Les symposiums connaîtront un format mixte en faisant intervenir à la fois à distance et à Neuchâtel ses invités lors de conférences diffusées en ligne et ouvertes au public.

A l'occasion du 20e anniversaire du festival, une publication bilingue allemand-français, nommée «NIFFF 2000-2020: Répertoires d'imaginaires», sera proposée à la prévente dès le 17 juin sur le site du festival. «Ce projet rétrospectif prend la forme d’un journal de bord retraçant deux décennies de cinéma de genre et invite à revivre la trajectoire du festival et du fantastique au travers de contributions aussi riches que variées», ont expliqué les organisations.

Avec le Muséum d'histoire naturelle

Le livre comporte des interviews et articles de fond qui dépeignent la genèse du NIFFF, mais aussi l’écosystème du cinéma fantastique et son évolution sur ces deux dernières décennies. Le jubilé sera aussi marqué par une collaboration avec le Muséum d’histoire naturelle de Neuchâtel, où le NIFFF proposera un parc d’installations immersives qui fera écho à l’exposition Sauvage.

«Ces deux pôles programmatiques entreront en résonance pour explorer la relation entre l’humain et l’animal à l’aune de la catastrophe climatique», a précisé le festival. Une thématique actuelle qui sera discutée dans le cadre de conférences en présence d’experts et mise en exergue en amont du festival avec la projection du film culte Roar le 15 juin.

L'an dernier, le NIFFF avait dû annuler son édition physique et s'était tenu uniquement en ligne. Pierre-Yves Walder sera le nouveau directeur général du festival dès juillet. Il succédera à Anaïs Emery, partie pour le poste de directrice générale et artistique du Geneva International Film Festival (GIF).