Street Art

Projet «Outings» : trois oeuvres en format géant à Carouge

ATS

3.9.2020 - 17:30

Carouge accueillera l’artiste Julien de Casabianca du 7 au 11 septembre pour l’accrochage de trois œuvres du Musée de Carouge reproduites en format géant sur les façades de la cité (photo prétexte).
Source: Keystone/MARTIAL TREZZINI

La Ville de Carouge accueille l’artiste Julien de Casabianca, photographe et cinéaste, avec son projet «Outings» qui a déjà fait le tour du monde depuis 2014. Il sera sur place du 7 au 11 septembre à Carouge pour l’accrochage de trois œuvres du Musée de Carouge reproduites en format géant sur les façades de la cité. Le choix des œuvres se veut un hommage aux femmes.

Le projet «Outings, aujourd’hui mondialement connu, veille à atteindre un public peu réceptif au monde muséal pour lui offrir une nouvelle approche de l’art et de la culture, écrit jeudi la Ville dans un communiqué. Julien de Casabianca démocratise, promeut et popularise des œuvres par le biais du Street Art qui se veut, selon l’artiste, marqué «par la notion de partage».

Invité initialement pour le Printemps carougeois 2020, Julien de Casabianca s’est rendu dans les réserves du Musée de Carouge afin de dénicher quelques trésors. L’artiste s’est approprié trois tableaux des collections carougeoises en sélectionnant des détails qu’il a ensuite agrandis et reproduits sur trois façades de bâtiments.

Le Printemps peint par Émile Chambon (1946) dansera sur une façade des Archives de la Ville de Carouge. La jeune fille de La Drize de Pierre-Eugène Vibert (1915) pourra être saluée sur le mur de la bibliothèque depuis le boulevard des Promenades. Enfin, rue Jacques-Dalphin, la Maison Delafontaine accueillera en format géant, le portrait de Madame Laëtitia Chomel, femme du peintre, par Jean Chomel (deuxième quart du XXe siècle).

Retour à la page d'accueil

ATS