Une nouvelle ville sur la Riviera vaudoise

ATS

27.9.2020 - 16:41

Avec la fusion entre Blonay et Saint-Légier, la Riviera vaudoise compte une nouvelle ville (photo d'illustration).
Source: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Les communes vaudoises de Blonay et Saint-Légier-La Chiésaz fusionnent. Les citoyens des deux localités ont accepté dimanche leur mariage, qui donnera naissance le 1er janvier 2022 à une ville de 12'000 habitants.

A Blonay, la fusion est passée pour seulement 54 voix: ils ont été 1478 à la soutenir, contre 1424 à la refuser. La situation a été plus claire à Saint-Légier avec 1388 «oui» et 1151 «non».

La nouvelle commune, qui s'appellera Blonay-Saint Légier, deviendra l'une des quinze villes du canton de Vaud et la quatrième de la Riviera derrière Montreux, Vevey et La Tour-de-Peilz.

La fusion permet de concrétiser une proximité qui existe déjà, les deux localités partageant par exemple les mêmes écoles. Pour les partisans de la fusion, la nouvelle ville pèsera aussi davantage à l'échelon régional et cantonal. Ils soutiennent aussi que la péréquation cantonale actuelle, plus favorable aux grandes communes, permettra d'économiser environ 1,7 million de francs par année.

De leur côté, les opposants redoutaient surtout une perte d'identité des deux villages.

Les autorités de la nouvelle commune – une Municipalité de sept membres et un Conseil communal de 80 personnes – seront élues en automne 2021. Le mandat des autorités actuelles est donc prolongé sans élection jusqu'au 1er janvier 2022.

L'idée d'une fusion remonte à une dizaine d'années et envisageait d'abord un mariage entre dix localités de la Riviera. Ce projet a été abandonné, puis repris en 2015 par les deux seules communes de Blonay et Saint-Légier. Leur convention de fusion a été rédigée à partir de l'été 2019 et acceptée en janvier 2020 par les deux Conseils communaux.

Retour à la page d'accueil