Landsgemeinde

Une participation modérée pour un programme marathon à Glaris

uj, ats

5.9.2021 - 17:35

Les Glaronnais ont retrouvé dimanche la Landsgemeinde après deux ans et demi de pause en raison du coronavirus. En dépit d'un soleil radieux, le «Ring», place traditionnelle de l'assemblée, était moins rempli que d'habitude.

uj, ats

5.9.2021 - 17:35

Les électeurs du canton de Glaris prêtent serment lors de la Landsgemeinde du canton de Glaris le dimanche 5 septembre 2021 à Glaris.
Les électeurs du canton de Glaris prêtent serment lors de la Landsgemeinde du canton de Glaris le dimanche 5 septembre 2021 à Glaris.
KEYSTONE

Cette baisse de participation est sans doute liée au Covid-19: le port du masque était obligatoire et certains n'ont pas voulu courir le risque de s'infecter au milieu de la foule. Les participants avaient pourtant un programme chargé avec pas moins de 23 sujets à l'ordre du jour, soit deux à trois fois plus que les autres années. Dix-neuf ont été traités.

La Landamann Marianne Lienhard (UDC), qui préside le gouvernement, a levé l'assemblée après cinq heures de délibération. Les quatre objets restants ont été reportés à la Landsgemeinde de 2022. En dépit de la montagne de sujets sur la table, les citoyens glaronnais se sont pris le temps pour des thèmes importants, débouchant sur quelques surprises.

Energie et transports: volontaires

En matière de protection du climat, ils ont fait preuve d'une audace inédite. L'assemblée a en effet décidé de durcir un projet de révision de la loi sur l'énergie contre l'avis du gouvernement. Les nouveaux bâtiments devront ainsi couvrir à l'avenir leur besoin de chauffage sans aucune émission de CO2 issue de combustible fossile. Le même principe vaut pour le remplacement des appareils de chauffage.

Les participants ont également démontré leur attachement aux transports publics. À nouveau contre l'avis de leur gouvernement, ils ont exigé une desserte complète de toutes les localités du canton en transports publics, indépendamment de la rentabilité économique. D'autres thèmes ont par contre passé à la trappe sans aucune chance de succès comme l'abolition de l'impôt ecclésiastique pour les personnes morales.

Organe législatif suprême

La Landsgemeinde, qui se réunit en principe le premier dimanche de mai est l'organe législatif le plus élevé du canton. Il était donc important tant pour la politique cantonale que pour la population que la réunion citoyenne puisse enfin avoir lieu.

Cette assemblée s'est toutefois tenue avec quelques restrictions: outre le port du masque, le marché traditionnel de la Landsgemeinde a été annulé et la liste des invités réduite. Un membre du Conseil fédéral était cependant présent en la personne de Karin Keller-Sutter, de même que le gouvernement zougois in corpore.

uj, ats