Bentley EXP 100GT: un avenir à 1360 chevaux?

tsha/tali

11.8.2019

L’avenir de la mobilité est électrique – Bentley l’a également reconnu. Le constructeur automobile vient de présenter un concept qui devrait permettre à l’avenir de profiter du luxe sans avoir mauvaise conscience.

La marque automobile Bentley n’a encore jamais été favorable à une mobilité respectueuse de l’environnement. Les voitures de luxe du constructeur britannique basé à Crewe sont généralement grosses, lourdes et gourmandes en carburant fossile. Mais aujourd’hui, la marque de tradition qui fait désormais partie du groupe Volkswagen souhaite franchir le pas vers l’avenir de l’automobile avec un nouveau concept de véhicule, comme le rapporte «Spiegel Online».

Il y a quelques jours, Bentley a présenté l’EXP 100 GT, une voiture de sport purement électrique qui devrait dévaler les routes à partir de 2035. La voiture est alimentée par quatre moteurs électriques d’une puissance totale de 1360 ch. L’énergie nécessaire est fournie par les batteries solides, qui donnent à la voiture suffisamment de jus pour parcourir 700 kilomètres et se chargent à 80% au bout de 15 minutes seulement.

Mais il y a un hic: ces valeurs fantastiques sont encore purement théoriques. En effet, ces batteries solides n’existent tout simplement pas aujourd’hui. Les autres valeurs énoncées par Bentley doivent de même être traitées avec prudence. La firme promet par exemple que l’EXP 100 GT proposera une vitesse de pointe d’environ 300 km/h ainsi qu’une accélération de zéro à 100 km/h en moins de 2,5 secondes. La capacité de la prétendue super-voiture à transporter le passager de façon autonome s’il le souhaite reste également une simple vision futuriste.

Laine bio et cuir synthétique

L’aménagement intérieur de la voiture XXL, longue de 5,80 mètres pour 2,40 mètres de large, est déjà plus proche de la réalité. Bentley promet des sièges en similicuir issu de la vinification. Les tapis en laine de mouton bio et le placage en bois flotté biologiques devraient également embellir le bilan écologique de la voiture.

Le critique de design colonais Paolo Tumminelli estime qu’il y aura toujours un marché pour les voitures de luxe telles que l’EXP 100 GT à l’avenir, indépendamment du débat sur le climat. «Dans les années 1950, 300 milliardaires justifiaient le développement d’un marché de la haute couture dans la mode. Aujourd’hui, plus de 2000 milliardaires à travers le monde stimulent le marché des voitures de luxe – et la tendance est à une hausse rapide», explique Paolo Tumminelli à «Spiegel Online».

Les voitures de collection passent à l'électrique

Oubliée durant 50 ans, une Aston Martin rare est vendue aux enchères

Retour à la page d'accueil