Les éclats de rire des plus jeunes bébés sont produits à 50% en inspirant et 50% en expirant. Une alternance de «huh» et de «ha» proche des primates non-humains.
Les éclats de rire des plus jeunes bébés sont produits à 50% en inspirant et 50% en expirant. Une alternance de «huh» et de «ha» proche des primates non-humains.
KEYSTONE/OLIVIER MAIRE