Un couple s'est formé!

La réintroduction du balbuzard franchit une grande étape

tb, ats

4.9.2021 - 09:00

Pour la première fois depuis plus d'un siècle, un couple de balbuzards pêcheurs s'est formé en Suisse. Lancé en 2015, le projet de réintroduction de ce rapace franchit ainsi une étape importante avant la naissance très attendue de poussins en Suisse.

tb, ats

4.9.2021 - 09:00

Facilement identifiable grâce à sa bague, Taurus a été vu à plusieurs reprises dans la région des Trois Lacs avec une femelle.
ATS

Taurus, un mâle translocalisé d'Allemagne et relâché sur le site de la prison de Bellechasse (FR) en 2017, a trouvé une femelle, a annoncé à Keystone-ATS Wendy Strahm, coordinatrice du projet au sein de l'association «Nos Oiseaux». Le couple de balbuzards a été observé cet été dans la région des Trois Lacs.

La femelle qui est baguée est âgée de 7 ans et vient d'Allemagne. «Ils ont passé un mois et demi ensemble», précise la biologiste. La femelle est déjà partie en migration et Taurus devrait la suivre dans la foulée. Il n'y a pas eu de nidification cette année, mais les couples formés se retrouvent généralement l'année suivante au retour de la migration.

Taurus et sa femelle sont donc attendus avec impatience dès le mois d'avril 2022 dans la région des Trois Lacs. Mais les aléas en migration sont nombreux: 10% des balbuzards ne survivent pas. «Si tout va bien, on espère des poussins pour l'été 2022», a ajouté Mme Strahm.

«Sky dance»

Autre bonne nouvelle pour le projet de réintroduction du balbuzard: Arthur, un mâle de 3 ans translocalisé de Norvège et relâché à Bellechasse en 2018, a été observé à Hagneck (BE). Il a été vu avec une femelle toutefois trop jeune pour nicher. Pas découragé pour autant, Arthur a multiplié les démonstrations de «sky dance», un vol nuptial pour attirer la femelle.

Il a aussi complété un nid construit sur une plateforme. «C'est très prometteur pour les années à venir», estime la coordinatrice du projet au sein de Nos Oiseaux. Entre 2015 et 2020, l'association a été chercher une soixantaine de poussins balbuzards au nord de l'Europe pour les relâcher en Suisse. Cette méthode de translocalisation de poussins a déjà fait ses preuves ailleurs en Europe.

Braconniers

La dernière reproduction de balbuzards en Suisse remonte à 1914. Cette espèce, dont l'envergure peut atteindre 170 centimètres à l'âge adulte, a disparu de l'avifaune nicheuse suisse à cause des braconniers et des collectionneurs d'oeufs. On peut toutefois encore l'observer en vol pendant la migration.

tb, ats