Les festivités de l'Escalade tombent à l'eau

mf, ats

4.12.2021 - 18:11

Les festivités de l'Escalade devaient se dérouler du 10 au 12 décembre dans la Vieille-Ville de Genève, mais elles n'auront finalement pas lieu. L'aggravation de la situation sanitaire liée au Covid-19 ainsi que les dernières annonces du Conseil fédéral pour juguler la pandémie auront eu raison des festivités de l'Escalade.

mf, ats

4.12.2021 - 18:11

Members of Compagnie 1602, dressed up as soldiers, perform during commemorative demonstrations of the Fete de l'Escalade, in the old town of Geneva, Switzerland, Saturday, December 7, 2019. The
Ce report a été décidé à l'unanimité, a indiqué samedi l'organisateur de cette populaire commémoration historique, le comité de la Compagnie de 1602. (archives)
KEYSTONE

Ce report a été décidé à l'unanimité, a indiqué samedi l'organisateur de cette populaire commémoration historique, le comité de la Compagnie de 1602. Chaque année, il est chargé de mettre sur pied des animations et un grand cortège qui rappellent la victoire de Genève sur les troupes du duc de Savoie, en 1602.

La fête de l'Escalade avait déjà dû être annulée l'année dernière, à cause de l'épidémie de Covid-19. Elle devait à nouveau se tenir ce mois de décembre. «Tout était prêt, dans un format flexible adapté aux contraintes sanitaires», déplore la Compagnie de 1602. Mais les dernières mesures imposées ont changé la donne.

Pour les cortèges regroupant 350 participants le vendredi soir et 800 participants le dimanche, les mesures de contrôle à appliquer auraient été beaucoup trop lourdes. Elles auraient nécessité «une infrastructure de sécurité qui nous n'avons pas les moyens de mettre en place et de prendre en charge», regrette l'organisateur.

«Responsabilité à l'égard du public»

Il aurait été par ailleurs pratiquement «impossible», estime la Compagnie de 1602, de faire respecter strictement les mesures de sécurité les plus élémentaires sur les marchés, les stands, lors des démonstrations et autres expositions qui devaient prendre place dans la Vieille-Ville et ses ruelles exigües.

«Soucieux de la santé de nos membres et conscients de notre responsabilité à l'égard du public, nous avons donc pris la décision très difficile de renoncer pour la deuxième année consécutive à l'organisation des festivités de l'Escalade», souligne encore le Comité de la Compagnie de 1602.

mf, ats