Thymio le petit robot souffle ses 10 bougies

ll, ats

18.11.2021 - 12:36

Créé à l'EPFL en 2011, le robot pédagogique Thymio fête ses dix ans. Il est désormais présent à des milliers d'exemplaires dans les écoles et chez des particuliers. Un instrument «simple, intuitif, ludique et non genré» pour initier les enfants à la programmation.

ll, ats

18.11.2021 - 12:36

Le professeur Francesco Mondada, directeur de LEARN et createur du robot Thymio pose avec deux robots lors de l'inauguration du Centre LEARN dedie aux sciences de l'education a l'epfl ce mercredi 10 octobre 2018 a Lausanne. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)
Le professeur Francesco Mondada, directeur de LEARN et créateur du robot Thymio pose avec deux de ses robots.
KEYSTONE

En dix ans, quelque 74'000 robots ont été produits. Et plus de la moitié d'entre eux équipent aujourd'hui des écoles suisses et françaises, annonce jeudi l'EPFL. En début d'année, Vaud a décidé de déployer le petit robot dans toutes ses classes du primaire.

«Les retours d'expérience que nous avons de la part des enseignants sont excellents», explique Francesco Mondada, directeur académique du Centre des sciences de l'apprentissage à l'EPFL et «papa» de Thymio, cité dans le communiqué. Le robot est évolutif, et peut accompagner les élèves tout au long de leur scolarité. À l'EPFL, des cours s'appuient parfois sur l'utilisation de robots Thymio.

L'engouement est dû en grande partie à la simplicité et à la polyvalence du concept, créé en partenariat avec l'Ecole cantonale d'art de Lausanne, selon le communiqué. Doté de deux moteurs seulement, Thymio peut émettre de la musique et des couleurs. Il interagit avec son environnement grâce à cinq boutons tactiles et une batterie de capteurs.



En dix ans, le petit robot a gagné de nouvelles fonctionnalités et a fédéré une importante communauté d'utilisateurs. De jeudi à samedi, un «hackaton anniversaire» rassemblera virtuellement plusieurs groupes d'aficionados. L'objectif est d'imaginer des scénarios dans lesquels les robots Thymio pourront faciliter les bases de l'intelligence artificielle, précise le communiqué.

ll, ats