Concert pro-vaccin : Après le flop de Lausanne, 185 spectateurs à Sion

vs, ats

11.11.2021 - 14:03

vs, ats

11.11.2021 - 14:03

Annoncé complet, le concert «Back on Tour» à Sion a attiré 185 spectateurs mercredi soir, selon l'administration fédérale. Pour éviter le flop lausannois, les organisateurs avaient fait de la pub. Côté vaccination, 17 personnes ont reçu une dose.

La chanteuse Sophie Hunger pendant le concert "Back on Tour" lors de la Semaine nationale de la vaccination mardi à Lausanne.
ATS

Chaque concert peut regrouper cinq cents personnes au maximum, artistes, organisation, sécurité ou encore personnel de restauration compris. «Cela signifie qu'environ 350 billets sont disponibles pour le public «, a indiqué jeudi à Keystone-ATS Michael Beer, chef de projet de l'offensive vaccinale de la Confédération.

Une quarantaine de places sont également mises à la disposition du canton qui reçoit l'événement, précise Laura Zimmermann de l'agence de communication en charge des concerts. Michael Beer précise aussi que pour ce type d'événements gratuits, on s'attend d'habitude à 20% de défection.

A Sion mercredi soir, le concert annoncé complet a finalement attiré 185 spectateurs sur la place de la Planta. La veille, Lausanne avait accueilli une soixantaine de spectateurs alors qu'il était également annoncé complet. Le manque de public a déçu les artistes présents, dont certains ont déploré l'éventuel boycott dans les médias et sur les réseaux sociaux.



Boycott en question

«Nous ne connaissons pas en détail les raisons de ces défections, mais nous ne pouvons exclure la possibilité que de personnes critiques à l'égard des mesures sanitaires aient réservé les billets dans l'intention de ne pas se présenter», note Michael Beer.

Contactée par Keystone-ATS, Ticketcorner a indiqué avoir dû annuler plusieurs dizaines de commandes faites à double. Mais la billetterie en ligne n'a aucune indication sur une éventuelle fraude systématique.

Nicolas Rimoldi, coprésident de Mass-Voll, un mouvement opposé aux mesures de lutte contre le coronavirus, nie toute action de boycott. Contacté, il précise ne pas s'opposer à la vaccination, mais à son obligation indirecte. Selon lui, il est possible que certains détenteurs de billets aient réalisé qu'ils ne voulaient finalement pas soutenir de tels concerts, financés via «un gaspillage massif de l'argent des contribuables».

20 nouveaux vaccinés

Pour éviter le flop lausannois dans le chef-lieu valaisan, les organisateurs des concerts ont encouragé, via les radios locales et les réseaux sociaux, les personnes intéressées à se présenter à l'entrée du concert. D'autres actions seront menées pour les concerts à Saint-Gall et Lucerne prévus vendredi et samedi; «nous sommes en pleine discussion avec les différents partenaires», indique Laura Zimmermann, sans vouloir en dire plus.

En ce qui concerne la vaccination en marge du concert, 17 personnes ont reçu une dose en Valais, a indiqué Yves Martignoni, adjoint au chef du service valaisan de la santé. A Lausanne, trois personnes ont profité de la possibilité, selon un responsable interrogé sur place.

Lancée lundi, la tournée «Back on tour» est présentée comme le point d'orgue de la semaine de vaccination, avec des artistes comme Stress, Danitsa, Sefanie Heizmann et Sophie Hunger. Pour la campagne nationale de vaccination contre le SARS-CoV-2, la Confédération met à disposition des cantons une somme totale de 96 millions de francs.

vs, ats