Genève : 20'000 personnes à l'isolement. Les soins aigus sous pression 

mf, ats

10.1.2022 - 13:54

Comme partout ailleurs, le variant Omicron se répand comme une traînée de poudre à Genève. Entre 1700 et 2900 nouvelles contaminations au Covid-19 y sont enregistrées quotidiennement. 

La médecin cantonale Aglaé Tardin a rappelé l'importance de se faire vacciner pour éviter une infection sévère au Covid-19 (archives).
ATS

mf, ats

10.1.2022 - 13:54

Le virus circule de manière extrêmement active et la capacité hospitalière se retrouve sous très grande tension, a indiqué lundi la médecin cantonale genevoise Aglaé Tardin.

Les craintes ne se focalisent plus uniquement sur une possible surcharge des soins intensifs. Tous les soins aigus sont sous pression, a poursuivi Mme Tardin. Actuellement, 400 patients Covid sont aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), dont 13 occupent des lits aux soins intensifs.

20'000 personnes à l'isolement

Les hospitalisations augmentent lentement de manière linéaire. Le variant Omicron du virus devient très largement prédominant. Même s'il semble moins virulent que son cousin Delta, Omicron est beaucoup plus transmissible. Il faut donc s'attendre ces prochaines semaines à ce que l'hôpital continue de se remplir de patients Covid.

Aujourd'hui, 20'000 personnes qui ont contracté la maladie se retrouvent à l'isolement. Ces mises à l'écart ont «un impact énorme sur le fonctionnement de toutes les structures», a déclaré le directeur genevois de la santé Adrien Bron, lors d'un point de presse des autorités sanitaires.

50'000 tests par semaine

La tension se manifeste aussi dans les centres pratiquant des tests. Il est loin le temps où 10'000 tests étaient effectués par semaine. Aujourd'hui, on atteint les 50'000 tests par semaine. Malgré l'explosion des contaminations, Mme Tardin a rappelé l'importance de la vaccination. Celle-ci permet d'éviter des infections sévères.

mf, ats