La situation s'aggrave plus vite à Genève qu'ailleurs 

tb, ats

26.11.2021 - 14:30

La situation épidémiologique s'aggrave plus rapidement à Genève que dans le reste de la Suisse. Le canton a enregistré jusqu'à 400 nouveaux cas de Covid-19 par jour et le taux de reproduction y a dépassé celui de la moyenne suisse.

tb, ats

26.11.2021 - 14:30

La docteure Aglae Tardin, medecin cantonale, s'exprime lors du 65e point de presse sanitaire COVID-19 et ainsi faire le point de l'aggravation de la situation epidemiologique et fera le point sur la situation vaccinale dans le canton de Geneve, ce vendredi 26 novembre 2021. (KEYSTONE/Martial Trezzini)
La docteure Aglaé Tardin, médecin cantonale, s'exprime lors du 65e point de presse sanitaire COVID et fait le point sur l'aggravation de la situation épidémiologique ce vendredi 26 novembre 2021. 
KEYSTONE

«Nous ne sommes pas en train d'atteindre un plateau», a relevé vendredi la médecin cantonale Aglaé Tardin en évoquant la cinquième vague qui déferle depuis l'est. Le nombre de cas double chaque semaine.

«Cette augmentation très rapide est extrêmement préoccupante», selon Adrien Bron, directeur général de la santé. Il relève toutefois que les hospitalisations n'augmentent pas dans la même mesure: 98 personnes sont hospitalisées actuellement, contre 85 la semaine dernière. Mais à ce rythme, il est évident que l'on se dirige vers une surcharge hospitalière, a ajouté M.Bron.

Les mesures annoncées mercredi, dont l'obligation du port du masque dans tous les endroits clos, devraient freiner cette progression. Les autorités sanitaires insistent aussi sur l'importance de la troisième dose pour toutes les personnes de plus de 65 ans ainsi que pour les soignants. Il faut aussi reprendre les gestes barrières, que l'on soit vacciné ou non.

Du bon sens

Cette dégradation de la situation n'est pas propice aux apéros et autres réunions de fin d'année. D'un point de vue sanitaire, il est recommandé de reporter ces événements à des temps meilleurs. La médecin cantonale fait appel au bon sens de la population pour évaluer les risques encourus.

Des interdictions ou des fermetures ne sont à ce stade pas en discussion, a précisé M.Bron. Mais il n'est évidemment pas exclu que de nouvelles mesures soient annoncées en fonction de l'évolution de la situation.

Cluster

Lors de ce point presse, les autorités sanitaires ont aussi annoncé la découverte d'un cluster dans un festival avec une soixantaine de personnes infectées. Ces chiffres doivent encore être confirmés. Cette situation montre que le certificat limite les risques mais ne les élimine pas complètement. D'où l'intérêt du port du masque dans ce type de manifestation, selon la médecin cantonale.

tb, ats