Alain Berset et les cantons renoncent à de nouvelles mesures

kigo, ats

5.1.2022 - 18:14

Alain Berset a eu un entretien téléphonique mercredi avec le président de la Conférence des directeurs cantonaux de la santé (CDS), Lukas Engelberger. Malgré une situation «très tendue en raison d'Omicron», ils renoncent pour l'instant à de nouvelles mesures.

Le conseiller fédéral Alain Berset a eu un entretien téléphonique mercredi avec le président de la CDS (archives).
ATS

kigo, ats

5.1.2022 - 18:14

D'autres responsables de la santé ont aussi participé à l'appel. Tous observent «très attentivement» la fin des vacances et la reprise des écoles et comment la pression sur les hôpitaux évolue, a écrit le conseiller fédéral sur Twitter. Et d'ajouter que des mesures plus strictes, comme des fermetures, sont prêtes et que le Conseil fédéral peut prendre une décision rapide si nécessaire.

Les hôpitaux ont encore des capacités, mais doivent se préparer à davantage de cas graves, a-t-il encore précisé. Le Conseil fédéral scrutera particulièrement le nombre de personnes infectées avec le variant Omicron et transférées aux soins intensifs.

Le Fribourgeois a par ailleurs mis en garde contre davantage d'absences dans le monde du travail. «L'économie doit [...] tout faire pour éviter les contaminations.»

Appel à se faire vacciner

Le ministre de la santé a encore une fois appelé à se faire vacciner. Il a aussi rappelé de réduire les contacts, porter un masque, aérer régulièrement et se faire tester immédiatement en cas de symptôme.

La prochaine séance ordinaire du gouvernement est agendée à mercredi prochain.

Par ailleurs, les personnes vaccinées contre le coronavirus avec le vaccin de la firme américaine Novavax auront désormais également droit à un certificat Covid-19 suisse. Le Département fédéral de l'intérieur (DFI) a modifié en ce sens mercredi l'ordonnance correspondante. Cette modification, publiée dans le Recueil officiel du droit officiel, entrera en vigueur jeudi à minuit.

Jusqu'ici, l'octroi d'un certificat était possible pour les trois vaccins autorisés en Suisse (Pfizer/BioNTech, Moderna et Janssen), ainsi que pour les produits du groupe anglo-suédois AstraZeneca, des chinois Sinopharm et Sinovac, ainsi que de l'indien Covaxin.

kigo, ats