Un UDC enrage «Ce triste spectacle de voleurs qui exhibent leur butin est répugnant»

hs, ats

24.6.2024 - 12:20

Le Gouvernement jurassien restituera les panneaux de localité du Jura bernois dérobés il y a quatre mois et déposés dimanche par le groupe Bélier devant le Parlement à Delémont. Il réaffirme son engagement à mettre fin institutionnellement à la Question jurassienne.

Les panneaux dérobés avaient été déposés dans l'enceinte du Parlement jurassien à Delémont lors de la fête du peuple à Delémont.
Les panneaux dérobés avaient été déposés dans l'enceinte du Parlement jurassien à Delémont lors de la fête du peuple à Delémont.
ATS

24.6.2024 - 12:20

Le Gouvernement jurassien s'est dit lundi surpris par cette action dont il n'avait pas connaissance. Il a ajouté avoir très rapidement pris des contacts politiques et techniques avec le canton de Berne pour organiser la restitution des panneaux «qui aura lieu très rapidement».

L'exécutif regrette le message porté par cette action. Il rappelle qu’en signant le Concordat sur le transfert de la Ville de Moutier avec le canton de Berne, il s’est engagé à mettre un terme institutionnel à la Question jurassienne à l’échéance de ce processus.

Sollicité par Keystone-ATS, le Conseil-exécutif bernois ne fait pas de commentaires. Il a pris connaissance de la surprise des autorités jurassiennes qui rappellent leur engagement à mettre fin institutionnellement à la Question jurassienne et à restituer rapidement les panneaux, a indiqué l'Office de la communication.

Action du Bélier

En marge des festivités marquant le 50e anniversaire du plébiscite, des militants du groupe Bélier avaient déposé devant le Parlement les panneaux d'entrée de 37 communes du Jura bernois qui avaient mystérieusement disparu à la fin février. «Ce n'est qu'un début, continuons le combat», avaient scandé les militants autonomistes.

«Ces panneaux on les a reçus de façon anonyme, c'était un cadeau», a affirmé dimanche l'animateur du groupe Bélier Jonathan Gosteli. Pour ce mouvement de lutte, la Question jurassienne n'est pas close. Et d'affirmer que les intérêts des habitants du Jura bernois se trouvent dans le canton du Jura.

Les panneaux avaient auparavant été exhibés sur une remorque tirée par un tracteur lors du cortège du Mouvement autonomiste jurassien (MAJ). «On ne vous laissera pas au bord de la route,» ou "La lutte continue pouvait-on lire sur le char, une allusion aux localités francophones restées bernoises.

Réaction sur les réseaux sociaux

Cette action du groupe Bélier a suscité une levée de boucliers sur les réseaux sociaux. «Ce triste spectacle de voleurs qui exhibent leur butin est répugnant», écrit par exemple le conseiller national UDC Manfred Bühler sur sa page Facebook, ajoutant qu'il allait refuser le Concordat lors du vote de l'Assemblée fédérale.

hs, ats