Coronavirus

Cinq cas du variant britannique identifiés à Genève

sn, ats

3.1.2021 - 14:20

Cinq cas du variant britannique du coronavirus ont été identifiés cette semaine dans le canton de Genève. Les autorités souhaitent surveiller étroitement l'isolement des personnes atteintes.

Les autorités genevoises veulent freiner le variant britannique du coronavirus pendant les prochains mois où la vaccination va s'accélérer dans le canton (archives).
ATS

«Nous pensons que le variant a été importé mais il s'est déjà échangé localement», a affirmé dimanche à Keystone-ATS le porte-parole du Département de la sécurité, de l'emploi et de la santé (DSES), Laurent Paoliello. D'autres cas avaient été repérés auparavant mais ils n'étaient pas attribués à des résidents genevois.

A priori pas plus dangereux mais plus contagieux, le variant «devra être freiné» jusqu'à ce que les Genevois soient largement vaccinés pour éviter une nouvelle surcharge des hôpitaux, selon le porte-parole. Une situation qui demande un effort d'autant plus important de la population pour honorer les recommandations d'hygiène et de distanciation physique, insiste-t-il.

Selon des données publiées samedi, 123 personnes étaient hospitalisées dans le canton pour les conséquences du coronavirus. Parmi elles, cinq se trouvaient aux soins intensifs.

Dès lundi, le canton veut accélérer le dispositif de vaccination pour le faire passer à plusieurs centaines par jour. Il n'a reçu pour le moment que quelques milliers de doses.

Des cas du variant britannique ont déjà été détecté dans plusieurs cantons ces derniers jours, notamment à Berne, dans les Grisons, à Zurich et au Liechtenstein. Trois cas de la nouvelle souche sud-africaine ont également été confirmés au Tessin, à Schwyz et chez une personne séjournant en France.

Retour à la page d'accueil

sn, ats