Coire renonce à vacciner dans l'enceinte de l'école

st, ats

2.10.2021 - 14:13

Coire ne mènera pas de campagnes de vaccination contre le coronavirus dans les locaux scolaires, mais le fera de manière décentralisée. La ville et le canton des Grisons réagissent ainsi aux manifestations annoncées et aux menaces des opposants à la vaccination.

st, ats

2.10.2021 - 14:13

Blick auf Chur mit dem Churer Hof, Sitz des Bischofs Vitus Huonder, und der Kathedrale St. Maria Himmelfahrt, aufgenommen am Mittwoch, 12. April 2017, in Chur. (KEYSTONE/Gian Ehrenzeller)
Sur les quelque 800 élèves des trois écoles secondaires de Coire, plus de 100 jeunes sont inscrits pour la vaccination.
KEYSTONE

La campagne de vaccination offre aux jeunes une possibilité simple de se faire vacciner contre le coronavirus, pour autant que leurs parents soient d'accord, indique samedi un communiqué de la ville de Coire.

L'action prévue lundi dans une école de la ville se déroulera toutefois de manière décentralisée en raison des actions de protestation prévues. Le but est de protéger les élèves prêts à se faire vacciner, ainsi que le personnel scolaire et médical.

Les jeunes qui veulent se faire vacciner et qui ont le consentement de leurs parents recevront un rendez-vous dans les centres de vaccination existants. Ceux qui n'ont pas de consentement parental ne seront pas vaccinés. D'un point de vue juridique, cependant, les élèves n'ont pas besoin d'une autorisation de leurs parents.

Sur les quelque 800 élèves des trois écoles secondaires de Coire, plus de 100 jeunes sont inscrits, a indiqué à Keystone-ATS le conseiller municipal Patrik Degiacomi. Il n'y a eu qu'un seul retour négatif de la part des parents, a-t-il précisé.

st, ats