«Liberté, liberté!» scandaient les manifestants

sn, ats

27.2.2021 - 11:02

Au total, 70 contraventions ont été prononcées après la manifestation de vendredi à Genève contre les restrictions liées à la pandémie, a dit samedi à Keystone-ATS le porte-parole de la police, Alexandre Brahier.

La police a dû interpeller deux personnes lors de la manifestation non autorisée de vendredi soir à Genève.
ATS

Deux participants à la manifestation non autorisée de vendredi soir à Genève contre les restrictions liées à la pandémie ont été interpellés. En début de soirée, entre 150 et 200 personnes s'étaient réunies sur une place, avant de tenter de marcher vers les sites des institutions genevoises.

La police, très présente, avait de son côté immédiatement constitué un cordon, avant d'encercler les manifestants, dont presque tous ne portaient pas de masque.

«Liberté, liberté !», avaient crié la plupart de ceux-ci. Des insultes contre les forces de sécurité ou le conseiller d'Etat Mauro Poggia ont été entendues. Face aux refus d'obtempérer, il avait fallu à la police un peu plus d'une heure pour mener des contrôles d'identité et faire évacuer le site.

Retour à la page d'accueil

sn, ats