Suite de la visite en Suisse Macron sur sol vaudois et genevois - concert de casseroles au menu?

gsi, ats

16.11.2023 - 07:10

Emmanuel Macron poursuit jeudi sa visite en Suisse. Le président français est attendu à Lausanne avec Alain Berset pour parler Europe, puis au CERN de Meyrin (GE) pour un volet scientifique.

Le président suisse Alain Berset, à gauche, son épouse Muriel Zeender Berset, 2e à partir de la gauche, et le président français Emmanuel Macron, au centre à gauche, et son épouse Brigitte Macron, au centre à droite, saluent les gens devant le Palais fédéral, le bâtiment du Parlement suisse, à Berne, en Suisse, le mercredi 15 novembre 2023. Le président français Emmanuel Macron et son épouse Brigitte effectuent une visite d'État de deux jours en Suisse. (KEYSTONE/ Peter Schneider).
Le président suisse Alain Berset, à gauche, son épouse Muriel Zeender Berset, 2e à partir de la gauche, et le président français Emmanuel Macron, au centre à gauche, et son épouse Brigitte Macron, au centre à droite, saluent les gens devant le Palais fédéral, le bâtiment du Parlement suisse, à Berne, en Suisse, le mercredi 15 novembre 2023. Le président français Emmanuel Macron et son épouse Brigitte effectuent une visite d'État de deux jours en Suisse. (KEYSTONE/ Peter Schneider).
KEYSTONE

16.11.2023 - 07:10

Après une première journée à Berne, Emmanuel Macron est attendu en matinée à la Fondation Jean Monnet dans la ferme de Dorigny, sise au coeur du campus de l'Université de Lausanne (UNIL).

Haut fonctionnaire français et considéré comme l'un des pères fondateurs de la construction européenne, Jean Monnet a créé cette fondation en 1978, lui confiant l'ensemble de ses archives. M. Macron y sera accueilli par les responsables du site, ainsi que par la présidente du gouvernement vaudois Christelle Luisier.

Emmanuel Macron donnera ensuite une conférence à l'Amphimax de l'UNIL au côté d'Alain Berset. Les deux présidents diront notamment en quoi l'Europe peut «répondre aux grands enjeux sociétaux actuels», selon le titre de cette conférence. Réservées à la communauté de l'UNIL et de l'EPFL, les 1300 places prévues pour cette rencontre se sont arrachées en quelques minutes.

Actions estudiantines en vue

A l'UNIL, l'accueil du président français sera assuré par le ministre vaudois de l'enseignement Frédéric Borloz, le syndic de Lausanne Grégoire Junod, le recteur de l'UNIL Frédéric Herman et la présidente de swissuniversities Luciana Vaccaro.

Un autre type de comité d'accueil pourrait attendre M. Macron, des étudiants projetant de manifester sur le campus. Plusieurs actions ont été signalées sur les réseaux sociaux sans forcément qu'une «grande» manifestation ne soit organisée de manière centralisée et coordonnée. Des protestations pourraient avoir lieu en plusieurs endroits hors du bâtiment, notamment un concert de casseroles, mais aussi à l'intérieur (banderoles, interférences, performances, etc).

Au niveau sécuritaire, les lieux de la Fondation Jean Monnet et de l'Amphimax seront particulièrement protégés. Leurs zones seront bouclées ainsi que les parkings attenants. Ni la Confédération ni le Canton ne donnent plus de détails sur le dispositif de sécurité.

A la mi-journée, Emmanuel Macron et Alain Berset iront manger au Beau-Rivage Palace à Ouchy. Ils y retrouveront notamment des représentants de l'économie.

Visite du grand collisionneur de hadrons

Un train spécial emmènera ensuite les deux présidents à Genève Aéroport. De là, ils partiront au CERN de Meyrin, où les attendront entre autres le président du gouvernement genevois Antonio Hodgers et la maire de Meyrin Nathalie Leuenberger.

Une visite du grand collisionneur de hadrons (LHC), l'accélérateur de particules le plus grand au monde, est prévue, ainsi qu'une discussion avec de jeunes chercheurs suisses et français. Une rencontre trilatérale entre Emmanuel Macron, Alain Berset et la directrice du CERN Fabiola Gianotti est aussi planifiée en fin de visite.

Selon le programme officiel, Emmanuel Macron et son épouse Brigitte décolleront en fin d'après-midi de Genève à bord de l'avion présidentiel.

gsi, ats