Vaccination en Suisse: suivez les dernières informations en direct

ATS

22.12.2020

Ce mardi à 14 heures se tient une conférence de presse relative à la pandémie de coronavirus en Suisse. Virginie Masserey, cheffe de la section contrôle de l'infection à l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), donnera notamment des éléments sur la situation actuelle dans le pays.

Dernières informations

  • Cas de covid-19 en Suisse: stagnation à un haut niveau.  La tendance est à l’augmentation du nombre de cas.
  • Le nombre de décès stagne également.
  • Le taux de reproduction est de 1,05.
  • Selon Virginie Masserey, la vaccination n'est pas une raison pour diminuer les mesures d'hygiène et de distanciation physique.
  • 107 000 doses de vaccins sont arrivées à la pharmacie de l'armée ce mardi.
  • Des contrôles de qualité et de sécurité sont en cours. Les doses de vaccins seront ensuite reconditionnées et distribuées dans les cantons.
  • La vaccination doit débuter mercredi dans les cantons. Parmi les premiers figurent Lucerne et Appenzell Rhodes-Intérieures, qui entendent commencer la vaccination par les résidents des homes pour personnes âgées.
  • Dans les premiers temps, ce sont les personnes de plus de 75 ans et les personnes malades à haut risque qui seront prioritaires. 
  • L'OFSP appelle le public à s'informer sur la vaccination, notamment sur son site. 


La Suisse compte ce mardi 4275 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, selon les chiffres de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). 129 décès supplémentaires sont à déplorer et 171 malades ont été hospitalisés.

Durant les dernières 24 heures, les résultats de 32 461 tests ont été transmis, indique l'OFSP. Le taux de positivité s'élève à 13,17%. Sur les quatorze derniers jours, le nombre total d'infections est de 56 837. Sur les deux dernières semaines, le pays compte ainsi 657,47 nouvelles infections pour 100 000 habitants. Le taux de reproduction, qui a un délai d'une dizaine de jours, est lui de 1,05.



Préjudice financier dans les hôpitaux

Le préjudice financier causé par la pandémie dans les hôpitaux et cliniques est estimé entre 1,7 et 2,1 milliards en 2020, selon une analyse. Sur cette somme, un milliard de francs serait dû à l'arrêt des opérations non urgentes décidé par le Conseil fédéral lors de la première vague de mars à avril.


Retour à la page d'accueil