Assemblée des délégués Pfister appelle à «moins de polarisation, plus de cohésion»

we, ats

25.2.2023 - 13:59

Les dernières élections cantonales à Bâle-Campagne et à Zurich ont montré qu'il y a une demande pour «une politique de consensus», selon Gerhard Pfister. Dans son discours de campagne à l'assemblée des délégués, le président du Centre a appelé à «moins de polarisation et à plus de cohésion».

«Le succès de la Suisse dépend de sa cohésion», a déclaré Gerhard Pfister dans son discours à Stans. (image d'archives)
«Le succès de la Suisse dépend de sa cohésion», a déclaré Gerhard Pfister dans son discours à Stans. (image d'archives)
KEYSTONE/MARCEL BIERI

25.2.2023 - 13:59

«Le succès de la Suisse dépend de sa cohésion», a déclaré Gerhard Pfister dans son discours à Stans. «La mission de notre parti, c'est de maintenir l'unité de la Suisse. Et nous sommes les seuls à pouvoir le faire», a-t-il poursuivi.

Le Zougois a souligné que le Centre était sur la bonne voie: pour preuve, il a pu gagner de nouveaux électeurs et électrices aux récentes élections. «Il règne une atmosphère de renouveau au sein de notre parti», a-t-il souligné.

Moins de moi, plus de nous

Mais les défis actuels sont «énormes», selon le président du Centre. La pandémie et la guerre contre l'Ukraine sont deux grandes césures en peu de temps. Or, une politique orientée vers des solutions est de plus en plus menacée et la recherche de solutions est de plus en plus difficile, a-t-il déploré.

La polarisation progresse, alors qu'une grande partie de la population souhaite moins de polarisation et plus de cohésion sociale, selon le Zougois. «C'est pourquoi nous nous engageons pour moins de moi et plus de nous», a-t-il affirmé.

L'orateur a conclu en promettant de tout faire pour que le Centre «retrouve enfin la place qu'il mérite dans la politique suisse». Les délégués ont salué par une «standing ovation».

we, ats