Suffrage féminin

Il y a 50 ans, les femmes prenaient enfin la parole

La Rédaction de blue News/ATS

31.1.2021

C'est le 7 février 1971 que le suffrage féminin a été introduit pour la première fois au niveau fédéral. Sur le plan cantonal, ce droit a été accordé à la gent féminine entre 1959 et 1990.

Le droit de vote pour les femmes était une revendication de la grève de l'État de 1918. Six référendums cantonaux ont été soumis sur ce thème en 1921, cinq en 1946 et 1947. Mais ces initiatives ont toutes échoué, autant dans les cantons et les communes qu'au parlement national.

Dès 1959, les premiers cantons autorisent les femmes à s'exprimer dans les urnes. Les romands Vaud, Neuchâtel et Genève en tête de file. Il faudra du temps pour que les femmes de tous les cantons puissent se prononcer à cet échelon. Appenzell Rhodes-Intérieures a résisté le plus longtemps.

Le 27 novembre 1990, la Cour suprême fédérale décide finalement que les femmes de ce canton ont également tous les droits politiques. À la Landsgemeinde d'avril 1991, elles peuvent ainsi participer pour la première fois en tant qu'électrices et pas seulement en tant que spectatrices.

C'est donc le 7 février 1971 que les électeurs suisses ont accepté le droit de vote pour les femmes au niveau fédéral. Le taux de participation était de 57,7 pour cent, le dernier à être exclusivement masculin.

Retour à la page d'accueil