L’immunité des Genevois a doublé en six mois

nt, ats

17.12.2020 - 12:49

Plus d’un cinquième de la population genevoise (22%) a développé des anticorps contre le Covid-19, selon l'étude de prévalence des HUG et de l'UNIGE. Mais l’immunité reste très insuffisante pour protéger la population dans les mois à venir. 

Deux personnes regardent des masques de protections sur un stand du traditionnel Marche de Noel biennois, pendant la crise de coronavirus, ce jeudi 3 decembre 2020, a Bienne. Le Marche de Noel a lieu du 3 au 24 decembre 2020. (KEYTONE/Anthony Anex)
Malgré l'augmentation de l'immunité à Genève, la plus grande vigilance reste de mise pendant les fêtes
KEYSTONE

Ce taux de 22%, au 12 décembre, est à comparer à ceux de 6%, évalué à mi-avril, et de 11% en juin, indiquent jeudi les auteurs de l'étude, les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) et l’Université de Genève (UNIGE).

Ces nouveaux résultats montrent que, malgré la circulation active du nouveau coronavirus depuis septembre, la majorité de la population genevoise n’a pas encore été exposée au Covid-19.



Les 18-35 ans ont été les plus exposés

Les moins exposés ont été les très jeunes enfants (0-6 ans) et les personnes âgées de plus de 65 ans. Ils présentent une séroprévalence inférieure à la moyenne: respectivement 15% pour les enfants âgés de moins de 6 ans, 14% pour les adultes âgés de 65 à 74 ans et 10% pour les personnes âgées de plus de 75 ans.

Les plus exposés ont été les jeunes entre 18 et 35 ans. Plus d’un quart d’entre eux ont développé des anticorps contre le coronavirus: 28% pour la catégorie des 18-25 ans et 27% pour celle des 25-35 ans.

Retour à la page d'accueil

nt, ats