Assurance maladie

La baisse des primes 2022 pourrait n'être qu'une accalmie

mf, ats

18.1.2022 - 11:20

La légère diminution des primes d'assurance maladie observée cette année en Suisse ne pourrait être que passagère. C'est la crainte qui a été exprimée, mardi, par la plateforme de comparaison d'assurances et de produits financiers Hellosafe.ch dans sa dernière étude en ligne.

[Symbolic Image] Different Swiss health insurance cards, photographed in Zurich, Switzerland, on September 9, 2019. (KEYSTONE/Christian Beutler)

[Symbolbild] Verschiedene Schweizer Krankenversicherungskarten, aufgenommen am 9. September 2019 in Zuerich. (KEYSTONE/Christian Beutler)
Selon Hellosafe.ch, le total des dépenses liées à la pandémie «s'élèverait» à 5,482 milliards de francs depuis janvier 2020. (image d'illustration)
KEYSTONE

mf, ats

18.1.2022 - 11:20

La question d'une reprise à la hausse des primes «se pose devant l'ampleur des sommes qui ont été déployées par les acteurs du système de santé suisse pour lutter contre la pandémie de Covid-19». Selon Hellosafe.ch, le total des dépenses liées à la pandémie «s'élèverait» à 5,482 milliards de francs depuis janvier 2020.

Sur cette somme, 2,642 milliards de francs ont été consacrés aux tests de dépistage, 1,64 milliard à la vaccination et 1,2 milliard aux traitements stationnaires. La Confédération a pour le moment couvert près des trois quarts des dépenses en déboursant environ 4 milliards de francs.

Les assurances, de leur côté, ont réglé, depuis le début de la pandémie de Covid-19, une facture de 838 millions de francs, alors que les cantons ont payé un peu moins de 300 millions de francs.

Cette répartition des coûts, avec des tests et des vaccins pris en charge par Berne, «pourrait expliquer» la baisse historique des primes d'assurance maladie cette année. En 2023, l'évolution des primes sera déterminée de manière non négligeable par l'évolution passée et attendue de la pandémie, indique Hellosafe.ch, citant une analyse du KOF (Centre de recherches conjoncturelles).

Après une progression continue depuis le début des années 2000, avec une hausse moyenne annuelle de 2,4%, les primes d'assurance maladie ont amorcé une légère baisse en 2022 dans l'ensemble de la Suisse. Près de la moitié des cantons a enregistré une diminution des primes, avec des baisses plus marquées en Suisse romande.

mf, ats