Genève

Aglaé Tardin : Si la tendance se confirme, «on se dirige vers une sortie de crise»

tb, ats

21.1.2022 - 13:48

A Genève, alors que la circulation du coronavirus est très intense au sein de la communauté, les hospitalisations ne suivent pas la même courbe ascendante. Si cette tendance se confirme, «on se dirige vers une sortie de crise», a indiqué vendredi la médecin cantonale genevoise Aglaé Tardin.

La médecin cantonale Aglaé Tardin a recommandé à tous les députés genevois une auto-surveillance en raison d'un cas positif chez l'un des parlementaires (archives).
Si la tendance se confirme, «on se dirige vers une sortie de crise», a indiqué vendredi la médecin cantonale genevoise Aglaé Tardin. (archives).
KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

tb, ats

21.1.2022 - 13:48

«Mais il est encore trop tôt pour crier victoire», a précisé Mme Tardin lors du traditionnel point de presse hebdomadaire sanitaire. La morbidité observée avec le variant Omicron est nettement plus faible qu'avec Delta.

La charge sur le système de santé est moindre, ce qui laisse présager que l'on se dirige «vers une situation plutôt rassurante», a relevé la médecin cantonale.

Toutefois, il faut souvent deux à trois semaines pour que les malades soient hospitalisés, rappelle la médecin cantonale qui relativise ainsi l'optimisme affiché vendredi.

Actuellement, 483 malades du Covid sont hospitalisés, dont 35 en soins de réanimation. Entre 2000 et 3000 cas sont diagnostiqués chaque jour, des chiffres certainement sous-estimés compte tenu du manque de capacité dans les centres de dépistage.

«On va tolérer que les enfants s'infectent dans les écoles»

Alors que la situation reste tendue avec notamment 11'000 personnes en isolement et 1'600 en quarantaine, le service du médecin cantonal prépare le plan d'allègement pour les prochains mois.

Les enfants seront les premiers à en bénéficier avec la fin de port du masque prévue après les vacances de février.

«On va tolérer que les enfants s'infectent dans les écoles, si les données liées à Omicron se confirment», a relevé la médecin cantonale.

Actuellement, aucune classe n'est fermée. Au total 430 classes, ainsi que huit écoles entières, ont reçu des autotests après une suspicion de contamination. Ces autotests sont distribués quand deux cas sont repérés dans une classe.

tb, ats