Guerre en Ukraine

La Suisse sanctionne Viktor Ianoukovitch et son fils

dv, ats

17.8.2022 - 16:36

La Suisse s'associe aux sanctions contre l'ancien président ukrainien Viktor Ianoukovitch. Lui et son fils figurent désormais sur la liste des personnes soumises à des interdictions de voyage et des sanctions financières dans le cadre de la guerre en Ukraine.

Suivant l'UE, la Suisse sanctionne l'ancien président ukrainien pro-russe Viktor Yanukovych (à droite), ici aux côtés de Valdimir Poutine (archives).
Suivant l'UE, la Suisse sanctionne l'ancien président ukrainien pro-russe Viktor Yanukovych (à droite), ici aux côtés de Valdimir Poutine (archives).
ATS

dv, ats

17.8.2022 - 16:36

Le Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche (DEFR) a inscrit M. Ianoukovitch, aujourd'hui âgé de 72 ans, et son fils Oleksandr, 49 ans, sur la liste des personnes sanctionnées, a indiqué mercredi le Secrétarait d'Etat à l'économie (SECO). Les sanctions s'appliquent à partir de 18 heures mercredi.

Le père et le fils figuraient déjà sur la liste des personnes sanctionnées par l'UE depuis le 4 août. Ils sont responsables du soutien et de la mise en œuvre d'actions qui menacent l'intégrité territoriale, la souveraineté et l'indépendance de l'Ukraine, est-il écrit dans la décision du DEFR.

Selon différentes sources, M. Ianoukovitch a fait partie d'une opération spéciale russe qui visait à le voir remplacer le président ukrainien actuel lors de la première phase de la guerre d'agression russe contre l'Ukraine, poursuit le document.

Son fils Oleksandr continue notamment à mener des activités commerciales dans le Donbass contrôlé par les groupes séparatistes, en particulier dans les secteurs de l'énergie, du charbon, de la construction, de la banque et de l'immobilier.

Viktor Ianoukovitch a été le président de l'Ukraine de 2010 à 2014. Il s'est installé en Russie après avoir été destitué par le parlement ukrainien.

dv, ats