La Suisse va accueillir 14 mineurs non accompagnés de Grèce

ro, ats

7.12.2020 - 19:59

Migrants from camps of the eastern Aegean islands make their way to board on buses after their disembarkation from a ship, at the port of Lavrio, south of Athens, Sunday, Nov. 1, 2020. Greek authorities move asylum-seekers from eastern Aegean islands to the mainland as part of efforts to improve conditions in overcrowded island camps. (AP Photo/Yorgos Karahalis)
Image d'illustration
Source: KEYSTONE/Yorgos Karahalis

La Confédération devrait accueillir d'ici la fin de l'année 14 mineurs non accompagnés en provenance de Grèce ayant des liens familiaux en Suisse. Le Département fédéral de justice et police l'a annoncé lundi en réponse à une question de la conseillère nationale Isabelle Pasquier (Verts/GE).

En raison de la situation particulièrement précaire des mineurs non-accompagnés en Grèce, le DFJP s’est engagé en début d’année à activement promouvoir l’accueil de telles personnes possédant des liens familiaux en Suisse dans le cadre du règlement Dublin III, rappellent les services de Karin Keller-Sutter. A ce jour, la Suisse a accueilli 54 enfants et adolescents dans ce cadre.

Berne a par ailleurs accepté d'accueillir une vingtaine d'enfants et de jeunes en provenance du camp de Moria, sur l'île grecque de Lesbos. Ces jeunes font partie d'un total de 400 mineurs dont la présidence allemande de l'Union européenne a coordonné l'évacuation et l'accueil.

L'organisation du transfert de ces deux groupes est en cours. Il devrait avoir lieu avant la fin de l'année, en conformité avec le protocole sanitaire approprié.

Retour à la page d'accueil

ro, ats