Genève expérimente le premier parlement en mode virtuel

nt, ats

15.4.2021 - 11:43

La Ville de Genève dote le Conseil municipal d’une interface de visioconférence pour ses réunions plénières, dans l’éventualité où le plénum ne pourrait pas se réunir physiquement. Avec cette solution de soutien, expérimentée avec succès, Genève dispose du premier parlement en mode intégralement virtuel d’Europe.

nt, ats

15.4.2021 - 11:43

Le Conseil municipal de Genève s'est doté d'une interface de visioconférence pour ses réunions plénières, dans l’éventualité où le plénum ne pourrait pas se réunir physiquement (archives).
ATS

La situation inédite du semi-confinement du printemps dernier en a révélé l’enjeu. Pour s’assurer de la continuité de la vie démocratique et permettre aux séances du Conseil municipal d’avoir lieu malgré tout, le maire Sami Kanaan, en charge de la nouvelle politique de transition numérique, a souhaité qu’une solution technologique fiable et rapide à déployer soit trouvée.

Il rejoignait en cela les attentes exprimées par les élus, a indiqué la Ville de Genève jeudi dans un communiqué. Développé pour les parlements, le programme dispose d’un système de vote très sécurisé inédit. Afin de confronter l’outil au contexte genevois, le Conseil municipal a participé à une série de tests durant deux mois.

Une première séance plénière fictive du Conseil municipal s'est déroulée le 25 mars avec plus de 80 personnes connectées. Le succès de ce test «grandeur nature» a convaincu le législatif d’opter pour ce nouvel équipement.

Solution de remplacement

La solution Legislate pour Webex a pour objectif d’assurer le déroulement des séances plénières du Conseil municipal uniquement comme solution de remplacement, dans l’éventualité où ces dernières ne pourraient pas avoir lieu, comme ce fût le cas au printemps dernier. L’interface ne sera donc activée qu’en cas de nécessité, souligne le communiqué.

Avec l’adoption de cet outil, la Ville de Genève fait figure de pionnière en Europe, relève-t-elle. Elle dispose ainsi d’une solution technologique alternative pour assurer le bon fonctionnement des institutions, conclut-elle.

nt, ats