Berne Le bilinguisme sera ancré dans la publicité à Bienne

hs, ats

18.6.2023 - 14:10

Les publicités sur les panneaux d'affichage à Bienne devront être rédigées en français et en allemand. A l'issue d'une campagne d'une rare intensité, les citoyens ont accepté dimanche par 52,9% des votants le nouveau règlement sur la réclame.

A Bienne, les publicités sur les panneaux d'affichage devront être rédigées dans les deux langues officielles, l'allemand et le français (photo prétexte).
A Bienne, les publicités sur les panneaux d'affichage devront être rédigées dans les deux langues officielles, l'allemand et le français (photo prétexte).
ATS

18.6.2023 - 14:10

«C'est Bienne qui a gagné», a lancé le maire socialiste Eric Fehr qui a porté ce projet. Le règlement a été accepté par 5287 voix contre 4712. La participation s'est élevée à 34,4%. Le texte doit encore être soumis pour approbation à l'Office des affaires communales et de l'organisation du territoire (OACOT). Mais une réponse positive est attendue.

La campagne s'était focalisée sur un seul article de cette révision du règlement: celui consacré au bilinguisme. Cette disposition stipule que «toutes les réclames doivent être conçues dans les deux langues officielles conformément au principe du bilinguisme consacré par la Constitution cantonale et pratiqué à Bienne».

Cet article 5 ne concerne que les réclames sur les panneaux publicitaires et sur d'autres supports d'affichage soumis à l'octroi d'un permis de construire. Il s'agit essentiellement des panneaux publicitaires d'annonceurs nationaux. Les affiches temporaires pour des manifestations culturelles ou des élections ne sont pas concernées.

L'issue du scrutin est un succès pour le Conseil municipal et pour le Conseil de Ville, deux organes à majorité de gauche. Durant cette campagne, ils ont répété qu'il fallait tenir compte de l'importante minorité francophone.

Revers pour les milieux économiques

Opposés à la révision, les partis bourgeois, les milieux économiques et les annonceurs nationaux estiment que l'article controversé sur le bilinguisme constitue une entrave à la liberté économique. Pour eux, il fallait miser sur la promotion plutôt que sur l'obligation d'imposer le bilinguisme.

hs, ats