Le Tessin s'adapte à la situation en Italie

ATS

22.4.2020 - 17:45

Très touché par l'épidémie, le Tessin a pris des mesures plus restrictives que dans le reste de la Suisse, encadrant sévèrement le travail dans les entreprises. Ici un employé de l'usine Tenconi à Airolo, active dans le secteur de l'énergie.
Source: KEYSTONE/TI-PRESS/Alessandro Crinari

S'adaptant à la situation en Italie, le Tessin a décidé mercredi de prolonger ses mesures restrictives d'une semaine. Contrairement au reste de la Suisse, coiffeurs, jardineries et magasins de bricolage n'ouvriront ainsi pas avant le 3 mai.

Le Conseil fédéral a donné mercredi son feu vert au prolongement des restrictions dans certaines branches de l’économie tessinoise. Le canton s'adapte aux décisions prises dans la péninsule voisine, où les mesures ne seront assouplies qu'à partir du 4 mai.

Au Tessin, les chantiers regroupant plus de 15 travailleurs resteront ainsi fermés la semaine prochaine, a annoncé mercredi après-midi le gouvernement tessinois. Il s'agit d'un léger assouplissement par rapport au régime en vigueur jusqu'ici, qui plaçait cette limite à dix personnes simultanément.

L'exécutif, qui a prolongé l'état de nécessité jusqu'au 31 mai, a aussi lâché un peu de lest pour les entreprises qui ne produisent ni de l'alimentation, ni des produits médicaux ou pharmaceutiques. A compter de lundi prochain, 60% du personnel, contre 50% aujourd'hui, pourra y travailler, selon l'ordonnance gouvernementale.

Si dans ce cas, plus de 10 personnes travaillent simultanément, l'entreprise devra adresser une demande d'autorisation à l'état-major de crise cantonal. Les règles de distance physique et d'hygiène doivent dans tous les cas être respectées.

Retour à la page d'accueil

ATS