Ça se confirme

Les cas de coronavirus repartent bel et bien à la hausse

fl, ats

8.7.2021 - 15:29

Le nombre de cas d'infections au coronavirus a augmenté de 40% en une semaine, selon le rapport hebdomadaire de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) publié jeudi. Mais les hospitalisations et le nombre de décès se sont maintenus à un faible niveau.

fl, ats

8.7.2021 - 15:29

Des personnes profitent du beau temps pour boire des verres (aperitif) assis sur la place de Sardaigne lors de la pandemie du coronavirus COVID-19, ce samedi 24 avril 2021 a Carouge. Le Conseil federal a autorise de nouveaux assouplissements le 19 avril, avec notamment la reunion de 15 personnes dans le respect des regles sanitaires concernant la propagation du coronavirus COVID-19. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)
Le groupe d'âge de 20 à 29 ans a été le plus touché avec 300 cas pour 100'000 habitants et par semaine. (archives)
KEYSTONE

Un total de 1035 cas confirmés en laboratoire a été déclaré dans la semaine du 28 juin au 4 juillet, marquant une augmentation par rapport aux 741 cas déclarés de la semaine précédente (+40%). Une hausse sur une semaine est ainsi enregistrée pour la première fois depuis 10 semaines, souligne l'OFSP.

La part du variant Delta a nettement augmenté à partir de fin mai. Ce variant a été à l'origine de 27 % des infections enregistrées en Suisse et au Liechtenstein, selon les derniers chiffres de l'OFSP. Dans l'ensemble, les variants préoccupants représentent 30,1% des infections.



Durant la semaine en revue, 12 hospitalisations en lien avec le Covid-19 ont été déclarées, contre 24 la semaine précédente. Le nombre moyen de patients hospitalisés pour cette maladie dans une unité de soins intensifs était de 38, contre 56.

Trois décès en lien avec un Covid-19 confirmé en laboratoire ont été enregistrés. La semaine précédente au même moment, leur nombre était de 6. Le nombre de décès déclarés se maintient ainsi à un faible niveau.



Zéro cas en Appenzell

Au cours de la semaine sous revue, 167'555 tests (48% de tests PCR et 52% de tests rapides antigéniques) ont été déclarés. Par rapport à la semaine précédente, le nombre de tests a augmenté (+ 27%).

La proportion de résultats positifs est restée stable pour les tests PCR (de 1,1% à 1,2%) et pour les tests rapides antigéniques (à 0,2%). Plusieurs tests positifs ou négatifs sont possibles chez la même personne.

L’incidence des cas confirmés en laboratoire dans les cantons était comprise entre 0 cas pour 100'000 habitants par semaine en Appenzell Rhodes-Intérieures et à Uri et 35 dans le canton de Zoug. Dans quinze cantons, ce taux a augmenté de plus de 10%.

Le groupe d'âge de 20 à 29 ans a été le plus touché avec 300 cas pour 100'000 habitants et par semaine. Par rapport à la semaine précédente, le taux d’incidence des cas déclarés a augmenté de plus de 30 % dans les classes d'âge de 10 à 39 ans.

Avec un taux d’incidence de moins de 5 cas pour 100'000 habitants et par semaine, les groupes de moins de 10 ans et de 60 ans et plus ont été les moins affectés. L'âge médian de tous les cas de Covid-19 confirmés en laboratoire était de 26 ans pendant la semaine sous revue, c'est la première fois qu'il passe sous la barre des 30 ans.

fl, ats