Culture

Les Suisses ont soif de grands musées

bu, ats

27.4.2021 - 10:37

Les musées à haute fréquentation, nombreux en Suisse romande, attirent de plus en plus de monde. Près de 14,2 millions de visiteurs ont poussé la porte d'un de ces lieux en 2019 contre 12,1 en 2015, soit 2 millions de plus.

bu, ats

27.4.2021 - 10:37

Une Poya de Lydie Thorimbert est photographiee dans le cadre de l'exposition Art Brut fribourgeois au Musee de l' Art Brut ce jeudi 5 fevrier 2009 a Lausanne. La collection de l'Art Brut presente du 6 fevrier au 27 septembre 2009 plus de 160 oeuvres d'un vingtaine d'auteurs d'Art Brut fribourgeois. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)
Par rapport à la moyenne suisse, les Romands visitent plus souvent les musées d’art et également les galeries. (archives/Musée de l'Art brut à Lausanne)
KEYSTONE

C'est la soixantaine de musées attirant 50'000 personnes et plus par an, qui aimantent les amateurs d'art, révèle l'Office fédéral de la statistique dans un communiqué mardi. Et ceux-ci sont proportionnellement plus nombreux en Suisse romande, où sur 228 musées, 22 (9,7%) dépassent allègrement la barre tandis qu'en Suisse alémanique, 38 musées sur 808 (4,7%) enregistrent plus de 50'000 entrées par an et aucun au Tessin sur 93.

Les musées situés en Suisse romande font ainsi en moyenne en général le double d’entrées (environ 22'000 en moyenne en 2019) que les musées situés en Suisse alémanique (un peu moins de 11'000), et la différence est encore plus grande avec les musées en Suisse italienne (environ 3000 entrées).

Les sciences naturelles en tête

Le nombre moyen d’entrées dans les 1129 musées suisses est ainsi passé de 10'680 (2015) à 12'575 (2019). Les musées de sciences naturelles sont les plus fréquentés, avec une fréquentation en hausse, passant de 22'400 visiteurs en moyenne en 2015 à 33'000 en 2019.

Suivent les musées d’art ainsi que les musées d’archéologie, d’histoire et d’ethnographie : ils attirent chaque année environ 20'000 visiteurs, soit un chiffre également au-dessus de la moyenne.

Par rapport à la moyenne suisse, les Romands visitent plus souvent les musées d’art et également les galeries, ainsi que les musées d’archéologie, d’ethnographie et d’histoire, et, enfin les «autres musées». Il n’y a que dans les musées techniques situés en Suisse que les Romands se rendent de manière moins assidue que la moyenne suisse.

Parmi les institutions les plus fréquentées

La majorité de la population suisse a fréquenté des musées, expositions ou galeries en 2019 (71%), comme en 2014 (72%). Ils font ainsi partie des institutions culturelles les plus fréquentées, juste derrière les monuments et sites (74%) et les concerts en tout genre (72%).

Tandis que le niveau de formation joue un rôle déterminant pour la visite de toutes les institutions muséales, l’âge et parfois le sexe différencient plutôt les publics par rapport aux types de musées visités. La part des personnes de niveau de formation obligatoire visitant des musées ou expositions a diminué en cinq ans (38% d’entre elles l’ont fait en 2014, 30% en 2019).

bu, ats