Les jeunes pour des mesures pour le climat

ATS

11.3.2019 - 06:48

Une mobilisation mondiale pour le climat est prévue vendredi (archives).
Source: KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

Les jeunes alémaniques sont favorables à des mesures radicales pour lutter contre le réchauffement climatique, selon un sondage. Ils rejettent toutefois des choix concrets, comme l'interdiction des moteurs diesel ou à essence, ou le renoncement aux transports aériens.

L'enquête, publiée lundi dans le journal alémanique Blick a été réalisée du 1er au 8 mars par l'institut gfs.bern auprès de presque 2000 jeunes suisses alémaniques, âgés de 15 à 25 ans. La marge d'erreur est de 1,2 point de pour cent.

Soixante-neuf pour cent des personnes interrogées estiment qu'il faut agir immédiatement pour arrêter le réchauffement climatique. Presque autant (64%) exigent que les politiciens prennent des mesures radicales contre les pollueurs.

Greta Thunberg pas un modèle

En même temps, 66% des jeunes s'opposent à des mesures concrètes comme l'interdiction des moteurs à essence ou au diesel. Seule une minorité d'entre eux est prête à se passer de viande (31%) ou des transports aériens (41%). De même, la mise en place d'une taxe sur les billets d'avion ne recueille l'approbation que de la moitié des sondés.

Une marche mondiale pour le climat est prévue vendredi. Des millions de jeunes manifestants sont attendus à travers la planète.

Selon le sondage, 70% des jeunes suisses alémaniques soutiennent l'action. L'adolescente suédoise de 16 ans, Greta Thunberg, qui a lancé le mouvement mondial, n'est cependant pas considérée comme un modèle: 53% des sondés considèrent que celle qui a été élue femme de l'année dans son pays est surestimée.

Retour à la page d'accueil