Omicron à plus de 90%

Les nouvelles infections touchent surtout les jeunes et les actifs

beko, ats

18.1.2022 - 14:32

La vague omicron stagne à un haut niveau, a estimé Virginie Masserey, cheffe de section à l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) mardi devant les médias à Berne. Les nouvelles infections touchent surtout les jeunes et la population active.

Virginie Masserey, experte de l'OFSP, a lancé un nouvel appel en faveur de la vaccination mardi.
La vague omicron stagne à un haut niveau, a estimé Virginie Masserey, cheffe de section à l'Office fédéral de la santé publique.
KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

beko, ats

18.1.2022 - 14:32

Le variant omicron prédomine à plus de 90%: la vague semble stagner à un haut niveau, a déclaré la responsable de la section Contrôle de l’infection et programme de vaccination, lors du point de presse des experts de la Confédération. Il est probable que le nombre de cas augmente, mais plus lentement, selon elle.

Hausse des cas dans la région lémanique et le Tessin

Les cantons les plus affectés sont ceux de la région lémanique et du Tessin, avec les incidences les plus élevées sur 14 jours, avec Genève à 6500 cas sur 100'000 habitants. C'est aussi la région lémanique qui voit la plus forte augmentation des hospitalisations.

L'impact sur les soins aïgus est net, mais l'occupation des soins intensifs reste gérable. «On ne s'explique pas vraiment ces différences géographiques et on ne sait pas non plus quelle en sera l'évolution», a dit Mme Masserey.

Du côté des vaccinations, le nombre de nouvelles personnes vaccinées reste stable: 4% des enfants de 5 à 11 ans ont eu une primovaccination. On compte environ 60'000 vaccinations quotidiennes, essentiellement des troisièmes doses. Quelque 62% des personnes vaccinées sont éligibles pour un rappel.

beko, ats