Les parlementaires bâlois siègeront sans masque

gf, ats

20.10.2021 - 12:29

Le Grand Conseil de Bâle-Ville est le premier parlement cantonal à introduire une obligation de présenter un certificat Covid pour y siéger sans masque. Il a opté pour la même solution que celle approuvée par les Chambres fédérales.

gf, ats

20.10.2021 - 12:29

Coat of Arms of the Canton of greater and lesser Basel, carved in wood above the seats in the hall of the National Council, at the federal parliament building in Berne, Switzerland. Pictured on November 22, 2011. (KEYSTONE/Gaetan Bally)

Das Wappen beider Basel ueber den Sitzen der Staenderaete im Nationalratssaal im Bundeshaus in Bern, aufgenommen am 22. November 2011. (KEYSTONE/Gaetan Bally)
Les députés bâlois ont adopté, par 84 voix contre 9 oppositions et 3 abstentions, la modification de loi proposée par le bureau du parlement. (image d'illustration)
KEYSTONE

Revenus mercredi dans la salle du Grand Conseil après un long exil au Centre des congrès pour cause de coronavirus, les députés bâlois ont adopté, par 84 voix contre 9 oppositions et 3 abstentions, la modification de loi proposée par le bureau du parlement. La majorité a suivi les arguments du ministre de la santé Lukas Engelberger (Centre).

Rôle d'exemple

Président de la Conférence des directeurs cantonaux de la santé, le conseiller d'Etat a insisté sur le rôle d'exemple que doit remplir le Grand Conseil et sur la nécessité de se faire vacciner pour sortir de la crise du coronavirus. Seuls quelques élus isolés, issus de l'UDC, des Vert'libéraux et du Centre sont montés à la tribune pour s'opposer au nouveau règlement.

Ce dernier n'oblige pas les députés à présenter un certificat Covid pour siéger dans l'hémicycle. Celles et ceux qui ne disposent pas de certificat peuvent continuer à y siéger à condition de porter un masque d'hygiène. En outre, les élus non vaccinés n'auront pas à payer de leur poche les tests Covid leur donnant accès au certificat.

«Niet» genevois et vaudois

Ce règlement doit permettre d'étendre la liberté de mouvement des membres du parlement au sein de l'hémicycle malgré la pandémie. Il est identique à celui des Chambres fédérales. Il doit entrer en vigueur la semaine prochaine.

Aucun autre parlement cantonal n'a encore soumis ses députés à une obligation de présenter un certificat Covid pour siéger sans masque. Fin septembre, le bureau du Grand Conseil genevois a écarté une telle solution et maintenu la tenue de séances sans public. Une semaine plus tôt, son homologue vaudois en a décidé de même tout en exigeant un certificat Covid pour le public assistant aux séances du parlement.

gf, ats