Les terrasses des stations de Suisse centrale restent ouvertes

we, ats

25.2.2021 - 16:08

Les terrasses des domaines skiables de Suisse centrale restent ouvertes pour le moment, malgré la décision du Conseil fédéral. Les directeurs des départements de la santé de Suisse centrale veulent évoquer ce problème avec le ministre de la santé Alain Berset.

Die Terrasse des Berg Restaurants Brunnihuette im Brunni Skigebiet oberhalb von Engelberg im Kanton Obwalden, am Mittwoch, 17. Februar 2021. Zurzeit duerfen das Essen und die Getraenke, die per Take Away verkauft werden, auf der Terrasse konsumiert werden. (KEYSTONE/Urs Flueeler)
Les terrasses des domaines skiables de Suisse centrale restent ouvertes pour le moment, malgré la décision du Conseil fédéral. (archives)
KEYSTONE

Le canton de Nidwald n'a encore pris aucune décision concernant les terrasses sur les domaines skiables, a déclaré jeudi à l'agence Keystone-ATS la directrice du département de la santé Michèle Blöchinger. Par conséquent, elles restent ouvertes pour le moment.

Cette procédure a été convenue avec les autres cantons de Suisse centrale. Obwald, Schwyz et Uri ont aussi indiqué qu'aucune décision finale n'a été prise concernant ces terrasses. Ces cantons les maintiennent donc ouvertes pour le moment.

Les directeurs de la santé des cantons de Suisse centrale veulent expliquer au Conseil fédéral les expériences positives qui ont été faites avec les terrasses ouvertes sur les domaines skiables. Selon eux, les distances autour des zones de vente à l'emporter sont mieux respectées avec des places assises et des règles claires.

Domaine skiable sur deux cantons

La situation est particulière dans le canton d'Uri. Le plus grand domaine skiable du canton, celui d'Andermatt, s'étend jusque dans les Grisons. Le gouvernement grison a décidé mercredi que les terrasses des domaines skiables devaient à nouveau être fermées.

L'exécutif des Grisons s'est toutefois montré mercredi «très déçu» face à la fermeté du Conseil fédéral de ne pas rouvrir les terrasses des restaurants avant la fin mars. Il déplore que le Conseil fédéral ne se montre pas plus souple afin de récompenser la stratégie offensive du canton des Grisons en matière de tests massifs dans les entreprises et au sein de la population.

L'exécutif grison va informer vendredi les exploitants des remontées mécaniques que les terrasses des domaines skiables ne pourront plus être utilisées. Les touristes seront donc contraints de «s'asseoir dans la neige de manière incontrôlée», a regretté le chef du département cantonal de la santé Peter Peyer.

Retour à la page d'accueil

we, ats