Manque de personnel

Les TPG mettent en place un horaire «spécial coronavirus»

mf, ats

17.1.2022 - 14:05

Les Transports publics genevois (TPG) souffrent d'un manque récurrent de personnel à cause des quarantaines et des isolements liés à la pandémie de Covid-19. Face à cette situation, ils ont décidé de mettre en place, dès la semaine prochaine, un horaire réduit «spécial coronavirus», qui touchera les réseaux de trams et de trolleybus.

Les TPG réduisent légèrement la fréquence de leurs trams et trolleybus pour faire face à une pénurie de personnel causée par la crise sanitaire (archives).
ATS

mf, ats

17.1.2022 - 14:05

Cette mesure sera en vigueur jusqu'au 11 février, indiquent les TPG lundi. Elle sera réévaluée régulièrement d'ici-là en fonction de l'évolution de la situation. Concrètement, dès le 24 janvier, la cadence des trams et des trolleybus sera légèrement réduite.

Les trams circuleront par exemple toutes les six minutes sur la ligne 12 au lieu des 5 minutes d'intervalle habituelles. Autre exemple, la ligne de bus 3 proposera deux courses de moins entre 07h00 et 09h00 entre Gardiol et Crêts-de-Champel.

A cause de la crise sanitaire et des mesures prises pour l'endiguer, les TPG ont été contraints, ces dernières semaines, à prioriser quotidiennement leurs activités. Du personnel en congé a dû être rappelé et des courses ont été supprimées au jour le jour.

«Cette manière d'opérer, caractérisée par un travail conséquent et une certaine incertitude, n'est toutefois pas envisageable sur une longue durée», soulignent les TPG qui ont préféré procéder à un ajustement de leurs horaires.

mf, ats