Les étudiants exigent que l'on tienne compte de leurs intérêts

ATS

8.4.2021 - 16:24

Les étudiants appellent à l'aide Confédération et cantons après une année de restrictions dues à la pandémie. En l'absence de signes de relâchement de la situation, ils ont besoin de perspectives, faute de quoi ils abandonneront leurs études.

Les étudiants appellent à l'aide Confédération et cantons après une année de restrictions dues à la pandémie. (photo d'illustration)
KEYSTONE/EPA/Matteo Corner

ATS

8.4.2021 - 16:24

L'enseignement en ligne, la situation financière des étudiants, leur santé mentale et la situation des bourses, des examens et des salles d'études préoccupent beaucoup les jeunes concernés, écrit jeudi l’Union des étudiant·e·s de suisse (UNES).

5000 francs par étudiant

Un appel à l'aide avec des revendications concrètes a été adressé à la Confédération, aux cantons et aux hautes écoles. L'UNES demande notamment que les étudiants soient associés à toute les étapes d'ouverture ultérieures.

L'enseignement hybride, combinant présentiel et numérique doit reprendre le plus rapidement possible.

Bibliothèques et lieux de travail doivent rester ouverts. La durée des bourses d'études doit être prolongée et un fonds d'urgence national avec un soutien de 5000 francs par étudiant sous forme d’une bourse d'études doit être créé.

Le catalogue contient un total de 19 demandes. Pour l'UNES, il s'agit d'éviter que davantage d'étudiants abandonnent leurs études à cause de la pandémie.