La taskforce énumère les mesures à prendre dans cinq domaines 

kigo, ats

4.1.2022 - 15:15

Alors que les enfants ont repris ou vont reprendre le chemin de l'école après les fêtes, des mesures doivent être prises dans cinq domaines, selon Alain Di Gallo, membre de la taskforce scientifique de la Confédération. «Les enfants sont fortement touchés par la vague Omicron», a-t-il déclaré mardi devant les médias à Berne.

Primarschuelerinnen halten Kinder Masken auf einem Pausenplatz einer Schule, aufgenommen am Montag, 3. Januar 2022 in Zuerich. Die Maskentragpflicht im Kanton Zuerich wird mit dem Schulstart nach den Weihnachtsferien ab Montag, 3. Januar 2022 auf Schueler ab der 1. Primarschulklassen ausgeweitet. (KEYSTONE/Michael Buholzer)
M. Di Gallo a notamment insisté sur le port du masque, même dans des pièces bien aérées.
KEYSTONE

kigo, ats

4.1.2022 - 15:15

Le but est de garder les écoles ouvertes et d'éviter une rupture de la formation et de la vie quotidienne, a exposé le directeur de la Clinique pour enfants et adolescents de l'hôpital universitaire de Bâle.

Il a préconisé l'installation de moniteurs pour mesurer le CO2 dans les salles, afin de contrôler la qualité de l'air. Il a aussi recommandé les tests réguliers de tous les enfants, y compris ceux asymptomatiques. «Une, deux voire trois fois par semaine.» Il faut en outre être attentif aux enfants qui présentent des symptômes.

M. Di Gallo a encore insisté sur le port du masque, même dans des pièces bien aérées. Une combinaison de toutes les mesures est nécessaire pour éviter les infections, selon lui.

Il a enfin plaidé pour la vaccination des enfants. Le vaccin permet d'atténuer les effets en cas d'infections, de continuer à aller à l'école ou encore d'éviter le Covid long.

kigo, ats